OKOUDJEDJE


Ir al Contenido

Menú Principal:


LIVRE 5


LES GRANDS DEBLOCAGES
LES SOLUTIONS AUX GRANDS PROBLEMES :




1. COMMENT ETRE DELIVRE DES MALADIES INCURABLES, DES ENVOUTEMENTS, DES POSSESSIONS ET OPPRESSIONS DEMONIAQUES ET SORCIERES, DES BLOCAGES DIVERS, DES ECHECS, DU CHOMAGE, DE LA PAUVRETE ET AUTRES PROBLEMES PAR LE POUVOIR SUPREME DE DIEU EN JESUS-CHRIST

2. COMMENT REUSSIR AUX EXAMENS ET CONCOURS OU OBTENIR UN EMPLOI DE FAÇON SURE ET COMMENT CREER UNE ENTREPRISE A PARTIR DE RIEN ET EN SORTIR UNE TRES GRANDE PROSPERITE.

3. COMMENT SORTIR VAINQUEUR DEVANT TOUT ENNEMI, TOUT ADVERSAIRE TOUT PROBLEME ET TOUTE SITUATION.




TEMOIGNAGES ET LECONS

LES DÉLIVRANCES VIS-A-VIS DES DEMONS PAR JESUS CHRIST

Kouadio Laurent, délivré des oppressions démoniaques:

J'étais enfant et je dormais dans le salon chez mon oncle au village. Je dormais sur une natte avec ma cousine. Une nuit, je me réveillai et je vis un vieillard traverser le mur et entré dans le salon. Il me regardais méchamment et me menaçait avec sa canne. J'avais très peur et je tirais les cheveux de ma cousine pour la réveiller. Mais ma cousine ne se réveillait pas. Elle était comme plongée dans un profond sommeil par cet être. Je fis tout ce que je peux pour que ma cousine se réveille. Je ne réussis pas.
Cet être disparut et ma cousine se réveilla. Le lendemain, la nuit, j'étais encore couché et je dormais. Subitement, je me réveillai et je me retrouvai comme soulevé de ma natte et assis. En même temps, je vis un nain marcher dans le coin de la salle, à l'angle. Il allait d'un coin à un autre devant moi , faisant des va et vient. Je ne pouvais détourner le visage ni des yeux de lui. Ma tête était comme dirigé par lui, et allait dans tous les sens où il se trouvait. Ceci jusqu'au à ce qu'il disparaisse.

Le matin, je le dis à mon oncle. Il m'emmena chez un féticheur, un occultiste qui dit : " Cet enfant a troublé le repos des esprits, c'est pour cela qu'ils sont fâchés. Voici, une statue, vous allez la mettre au chevet de l'enfant là où il dort et les esprits ne viendront plus le fatiguer. " Le même jour, lorsque je me réveillai en pleine nuit, je vis un géant au-dessus de ma tête me regardant méchamment dans les yeux. Sa tête semblait traverser le plafond. Je ne pouvais bouger ni crier ni détourner mon regard jusqu'à ce qu'il disparaisse.
A partir de ce jour, mes parents m'envoyaient d'occultiste en occultiste pour chercher ma délivrance mais toutes les nuits les démons étaient là visible, se promenant, me tourmentant dans la maison. Je vécu ainsi sans solution pendant toute mon enfance et mon adolescence. Je passais tout mon temps à aller chercher des féticheurs et des occultistes dont on disait qu'ils étaient guérisseurs et qu'ils avaient des solutions. Mais mon problème demeurait. Pendant la journée, j'avais un peu de paix, mais la nuit c'était la peur et l'épouvante parce que ces êtres réapparaissaient.

Je me disais souvent : on dit que Dieu existe, peut-il me délivrer ? Je vécu ainsi jusqu'à mon age adulte. Un jour, je vis des chrétiens qui priaient quelques parts. Je m'approché du groupe, je me mis parmi eux. Subitement, un chrétien dit à haute voix par l'Esprit de Dieu : " Mon Fils, tu es là aujourd'hui et tu m'a rencontré. " A même moment que j'entendis cette parole, des frissons me parcoururent et je fus délivré. Depuis ce jour je devins chrétien évangélique et je ne vis plus jamais ces esprits.
Aujourd'hui ayant lu la Bible et cru totalement à ce que Jésus dit, je pratique la délivrance de tous les malades et de tous les possédés et opprimés par les démons comme Jésus demande de le faire en son nom dans la bible jusqu'à la fin du monde. En effet, Jésus dit : " Allez partout le monde et proclamez la bonne nouvelle à toute la création, celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagnerons ceux qui auront cru : En mon nom, ils chasserons les démons. S'ils boivent des breuvages mortels, ils ne leur feront aucun mal… ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris. " Marc 16 /15 à 18.



Boua Emmanuel : délivré de la folie et de l'envoûtement par Jésus-Christ.

J'étais enfant et mon maître de l'école du village nous avait envoyé, nous les écoliers, en brousse pour chercher du bois sec pour cuire les repas. Chaque écolier cherchait du bois sec dans cette brousse. Dans ma recherche, je me trouvai à un endroit où je vis une femme assise qui me faisait dos. Elle était nue et ses cheveux tombaient sur son dos. Je criai : " Toi-là qu'est ce que tu fais là ? " Je dis cela 3 fois.
Subitement, cette femme bizarre se retourna violement vers moi et poussa un grand cri. Je tombai. Je me relevai et pris la fuite pour rejoindre mes camarades d'école. Nous retournâmes au village. Depuis ce jour, dès que j'entre en classe et que je m’asseye sur ma chaise, je mets ma tête sur la table et je dors. La salive me coule de la bouche et je salis tout mes cahiers et livres. L'instituteur le dit à mes parents et leur dit que je ne peux continuer les études dans cet état.

Mes parents m'amenèrent chez les féticheurs et occultistes. Rien ne changea à mon état. Mes parents et moi, nous parcourûmes plusieurs villages et ma situation persistait et s'aggravait. A un moment donné, mes parents m'abandonnèrent à mon sort. Je n'allais plus à l'école. Je me promenais de village en village comme un fou, un malade mental. J'allais aussi dans la ville voisine, la ville de Bouaflé en Cote d'ivoire.
Je volais et mendiais pour manger. Je dormais dans les rues, dans les maisons abandonnées ou inachevées. Je me masturbais jusqu'à ce que cela me fasse mal. Dans les villages je regardaient les femmes nue qui lavaient dans les salle de pailles faite en paille et ayant des trous. Un jour, une veille femme qui se lavait et qui savait que je la regardait nue me dit : " Toi qui me regarde, sois maudit ! ". Je ressenti terriblement cette malédiction qu'elle me lançait.

Une nuit, j'allais dans la ville, J'allai dans la ville voisine à Bouaflé. Je fus dirigé au Lycée Moderne de la ville. J'escaladai la clôture. J'allai à l'internat des filles. Elle était dans leur chambre et dormaient.. Je volai les slips qu'elle avaient dehors sur les cordes. Le lendemain, je distribuais ces slips aux filles que je rencontrais dans la ville. Je me masturbais en plein air à tout moment et les gens me regardaient. Je leur livrai ce spectacle presque tous les jours. Un jour, j'étais dans une vieille voiture abandonnée où je dormais. Deux chrétiens vinrent vers moi et m'emmenèrent dans leur église évangélique et prièrent pour moi. Le lendemain, je fis un songe. Je me mouchais dans le songe et des insectes sortaient de mes narines. Lorsque je me réveillai, je fus délivré. Aujourd'hui, je suis chrétien véritable délivré par Jésus Christ. Que tous les malades et tous ceux qui ont un problème ou un blocage quelconque viennent à Jésus qui a dit ; " Tout ce que vous demanderai en mon nom, croyez que vous l'avez reçu et vous le verrez s'accomplir.



DELIVREE DE LA MALADIE MENTALE PAR JESUS CHRIST.


Nady, la femme musulmane délivrée de la folie par Jésus-Christ :

Nady rapporte :
Un jour, je tombai malade. Je me soignais et je ne guérissais pas. Alors j'allai voir un occultiste pour ma guérison. Il me donna un canari de feuille à faire bouillir pour que la vapeur monte sur moi et que je boive le contenu. Je le faisais mais je ne guérissais pas. Un jour, en colère, je cassai le canari. Dès que je cassai le canari, je perdis la raison, je devins malade mental, je devins folle. Je me promenais dans la ville et je voulais embrasser les femmes comme moi que je rencontrais.

J'imitais les lépreux et la salive me coulait de la bouche. Mon mari et mes parents m'envoyèrent dans une brousse où vivaient un occultiste prétendu très puissant et guérisseur des malades mentaux. Arrivée, il m'attachait à un arbre sous lequel je dormais nuit et jour.
J'avais l'impression de voir des serpents sur l'arbre. L'occultiste me battait sans cesse quand je manifestais mon dérèglement ou ma maladie mentale. Et ensuite il prétendait me soigner. Un jour, une de mes amies qui était chrétienne évangélique, et qui avait appris qu'on m'avait emmené dans ce lieu pour me guérir de la folie vint me chercher. Moi, j'étais musulmane.

Elle quitta Abidjan pour venir très loin dans cette brousse où elle me trouva. Elle demanda à l'occultiste de lui permette de partir avec moi. Arrivée à Abidjan, elle m'amena à l'église évangélique et les chrétiens prièrent pour moi, pour ma délivrance comme Jésus l'ordonne et le démontre dans la Bible. Quelques jours après je fus totalement guéri et lucide. Dés que je fus guéri, je vivais comme je voulais sans obéissance à la parole de Dieu.
Un jour, une amie me dit qu'elle a trouvé un occultiste qui peut faire que mon mari m'aime et me donne tout ce que je veux. Nous allâmes et chez cet homme qui nous donna un fétiche, un objet occultiste. Je redevins folle, malade mental. J'imitais encore les lépreux et cherchait à embrasser les femmes dans les rues. Les chrétiens me ramenèrent à l'église. Ils prièrent pour moi. Ils me demandèrent de faire un jeûne. Je le fis et je fus délivrée et je respectai la parole de Jésus qui dit : " Va, mais ne pèche plus.

Car lorsque l'esprit impur sort d'un homme, il va par des lieux arides et il ne trouve pas de repos et il dit : Je retournai dans ma maison d'où je suis sorti. Et si la personne guéri ou délivrée retourne à ses péchés ou mauvaise habitude l'esprit impur va chercher sept esprits plus méchants pour venir entrer en cet homme, et la nouvelle condition de celui-ci est pire que la première ". Je décidai donc de ne jamais pécher et de demeurer en Jésus Christ pour conserver ma guérison et ma délivrance.


La femme catholique de korhogo délivré du démon qui couchait avec elle sous une forme humaine.

Je faisais souvent un songe dans lequel un blanc, un européen couchait avec moi et après les rapports il me donnait de l'argent et partait. J'en prenais plaisir sans savoir le sens et les conséquences maléfiques de ce phénomène. Un jour, le blanc vint mais cette fois il avait des cornes de bœuf. Lorsqu'il avançait vers moi, j'avais peur et je reculais.

Mais, il avançait toujours pour me faire du mal. Subitement, j'entendis une voix divine qui me dit : Dis : " Tu es vaincu au nom de Jésus ! " Je dis à haute voix et avec autorité : " Tu es vaincu au nom de Jésus ! ". Immédiatement, il tomba sur la tête et une de ses deux cornes se brisa. Il se releva et se mit à partir en disant : " Tu verras, je reviens. "Notons que j'étais de l'église catholique mais j'avais des rapports sexuels sans mariage avec un homme. Je ne savais pas non plus que tout rapport sexuel en songe était un rapport réel avec un démon ou un être occulte que Dieu dévoilait simplement à travers le songe pendant le rapport.

Je ne savait pas non plus que c'était une possession ou oppression occulte et une attaque contre ma santé, mes biens, ma bénédiction, mon mariage, ma vie conjugale, ma fécondité et autres avantages. Je ne savais pas non plus qu'il faut refuser tout péché même en songe. Je ne savais pas non plus qu'il faut invoquer le nom de Jésus-Christ devant tout démon, tout danger, toute peur, tout doute, tout problème et chasser les démons au nom de Jésus, et parler directement à Jésus pour la délivrance qu'on recherche.



La maîtresse du député délivrée d'un homme esprit après une longue prière personnelle.

Les hommes me quittèrent l'un après l'autre. Plusieurs personnes que j'aimais m'abandonnèrent ou ne pensaient pas à moi pour le mariage malgré mes recours au fétichisme, mysticisme et à l'occultisme.

Je fus ensuite atteinte d'une maladie et d'une possession démoniaque persistante. Je faisais des cauchemars, et j'ai des problèmes financiers. Pour ma délivrance, je finis par me convertir à Jésus Christ dans une église. Malgré les prières, des démons persistaient dans mon corps qu'ils avaient possédé depuis des années par mes péchés de sexualité sans mariage, pornographie, fétichisme, occultisme et autre abomination et autres. Un jour, je décidai de prier toute la journée sans sortir de la maison en chassant les démons.

Après plusieurs heures de prière et de combat spirituel, pendant que j'étais assise, je sentis quelque chose sortir de moi. J'ouvris les yeux et je vis devant moi un homme esprit qui sorti de moi et qui s'en allait. Il portait une culotte et une chemise manche courte et il était en forme. J'étais étonné et le regardais partir. Je fus délivré par Jésus qui a dit : " Persévéré dans la prière. " Jésus dit aussi qu'il y a des démons qui ne sortent que par le jeûne et la prière. Mais, il faut surtout rencontrer un véritable serviteur de Dieu.

Pour une autre femme, pendant sa prière persévérante, un homme esprit, ou un esprit sous forme d'homme sorti d'elle. Il portait un costume, veste et pantalon noir avec un chapeau noir et marchait avec snobisme. Les prières et les jeûnes multiplier et la persévérance dans la prière sont les grands moyens de guérison, de délivrance, et de victoire devant toute maladie, tout problèmes, tout blocage, toute opposition et toute adversité pourvu qu'on soit en règle sur la parole évangélique de Jésus christ écrite dans la Bible. Je rencontrai un pasteur d'une église Evangélique vers lequel Dieu me dirigea pour faire ma délivrance. Il me donna la liste biblique de tous les péchés à ne jamais commettre ni pratiquer, Tel que masturbation, sexualité sans mariage ou hors mariage, convoitise sexuelle, consultation des devins, féticheur, mystique etc. mensonges, faux témoignage, haine, souhait de mort à autrui, vol, escroquerie, relation par intérêt sans amour, prière devant statue, prière adressée à autre être que Dieu et Jésus-Christ etc.



LES GUERISONS VIS-A-VIS DU SIDA PAR JESUS CHRIST.


L'homme venue d'Italie
En Italie, je menais une vie sexualité vagabonde. J'avais des rapports avec toute fille ou femme qui m'en donnait l'occasion ou qui m'acceptait .J'eus même des rapports avec la femme de mon patron. Un jour, je tombai malade. La maladie persistait malgré tous les soins.

J'allai faire mon test du VIH SIDA et mon test révéla que je fut atteint de VIH SIDA et donc séropositif. Apres plusieurs soins sans amélioration de ma situation, je reviens en Côte d'Ivoire. Arrive, on me conseilla d'aller dans une Eglise évangélique pour qu'on prie pour moi. Je m' y rendis. J'acceptai Jésus-Christ comme sauveur et le pasteur pria longuement pour moi. Il me demanda croire que je suis guéri car Jésus dit : " Tout ce que vous demanderez en mon nom Croyez que vous l'avez reçu et vous le verrez s'accomplir ".

Quelques jours plus tard, je me sentis totalement guéri et je prie de la forme et du poids alors j'allai faire mon test et j'ai été déclaré, guéri du VIH SIDA. En effet, il est écrit que Jésus guérissait toutes sortes de maladies. Et Jésus dit : " Tout pouvoir m'a été donne dans le ciel et sur la terre. "


Serge : Guéri du Sida par Jésus-Christ.

OKOU DJEDJE rapporte
: Serge gravement malade du VIH SIDA me rencontra à la Bibliothèque Nationale du plateau où je tenais une conférence. A la fin de la conférence, il me dit qu'il a le VIH SIDA.

Il était très maigre et avait des plaies dans la bouche et sur les lèvres Ses cheveux étaient arrachés. Je lui donnai un document contenant les témoignages de personnes guéris du SIDA, par Jésus-Christ tant par mes prières que par celle des autres serviteurs de Dieu. Je lui demandai de me rencontrer chez moi pour sa délivrance. Apres lecture de l'ouvrage. Il me rencontra et je priai pour lui. Je lui dis que s'il veut guérir plus rapidement de faire un jeune de 3 jours s'il le peut.

Il fit trois jours sans boire ni manger de sa propre décision. Je priai pour lui. Deux semaines plus tard, il me dit qu'il sent encore le mal de tête. Je lui dis calmement de voir le témoignage du camerounais qui a fait trois fois, 3 jours sans boire ni manger presque toute les deux semaines et qui ne fut guéri qu'après la troisième fois de jeûne.

On ne fait pas qu'un seul jeûne, ni une seule prière pour obtenir absolument un résultat. Serge fit un deuxième jeûne de 3 jours et je priai pour lui. Les jours suivants, il fut guéri, et les tous les symptômes extérieures disparue. Il alla faire son test et il fut déclaré sans aucun virus, il fut guéri. Il prie le résultat de son test et sans m'en avoir parler il organisa une croisade aux terminus de bus de Yopougon Kouté devant un grand publique et il témoigna à un culte à la salle des fêtes du nouveau quartier de Yopougon. Des tests supplémentaires confirmèrent sa guérison. Serge me rencontra et nous invitâmes tous les porteurs du VIH SIDA accessible et nous nous rendîmes à la radio de la mairie de Yopougon pour son témoignage et ses réponses aux questions des hommes de la presse et de l'audio visuel. Il dit : Si vous croyez que Jésus donne la vue aux aveugles, fait entendre les sourd et ressuscite les morts, pourquoi ne croirez vous pas qu'il puisse détruire un simple virus, un microbe, un virus du SIDA ?

Serge est guéri et il est un grand journaliste de radio et de la télévision en Côte d'Ivoire. Ainsi on été guéri Akre Raphaël d'aboboté, Aminata d'Abobo, le camerounais, Prosper,l'homme de la salle des fêtes, la fille de Koumassi, l'homme d'Agboville celui d'Aboisso, Lazare etc. par Jésus Christ. Et ils peuvent vous en témoigner après plusieurs années.


Lazare: guéri du SIDA par Jésus Christ

Lazare rapporte : " Je menais une vie de sexualité vagabonde. Après plusieurs gonococcies, je fus un jour atteint du Sida selon le diagnostic du médecin. Aucun médicament tant pharmaceutique que traditionnel africain n'avait d'effet favorable sur moi.
A un certain moment, mes yeux étaient presque sortis de leurs orbites tellement j'avais maigri. Ma peau était tachetée de boutons, mes cheveux s'arrachaient, des parties de mon corps commençaient à pourrir. J'avais des douleurs très fortes dans la tête comme si on m'enfonçait une pointe dans la tête.

J'avais très froid et en même temps je transpirais. Mes dents jaunissaient. A un certain moment, je rendais tout ce que je mangeais tant par la diarrhée que par les vomissements. Dans la chambre où j'étais chez mes parents tout le monde m'avait abandonné. Après le passage du dernier féticheur occultiste que ma mère fit venir et qui m'apporta ses soins, je devins plus squelettique. Je ne pouvais plus me tenir sur mes jambes. Je n'avais plus que mes yeux pour pleurer et attendre la mort.

Mais subitement, je me souvins d'une vieille Bible qui traînait dans cette chambre. Je rampai vers elle. Je la pris, l'ouvris et tombai sur cette phrase où Jésus dit: " ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu " Luc 18/ 27. Je la relus plusieurs fois et du plus profond de mon cœur, je dis : " Seigneur Jésus, si cette phrase est vraie, guéris - moi ". Après cette phrase, j'entendis comme trois coups de trompette, et un feu traversa mon corps. Subitement, je me mis sur mes pieds et je vis tous mes membres trembler. Je pris peur et criai : " on veut me tuer ! ". Le feu s'arrêta, je cessai de trembler, et je vis que j'avais retrouvé mes forces. Mes membres et mon corps avaient retrouvé vie. Je sortis de la chambre en courant et je trouvai ma cousine dehors et je dis : " Jésus-Christ m'a guéri ".

C'était incroyable et pourtant vrai. Ce qui est impossible aux hommes est réellement possible à Dieu. J'étais réellement guéri. J'allai faire mon test du VIH SIDA et le médecin affirma que je ne suis plus porteur du virus du Sida ". Jésus guérit du SIDA . Que ceux qui ne croient pas viennent s'ils ont le SIDA, auxquels n'échapperont presque pas ceux qui vivent dans l'incrédulité et le péché, et qui suivent les doctrines des démons, les fausses croyances ou religions et les philosophies diverses.



L'homme de la salle des fêtes : Guéris du Sida par Jésus Christ

Okou Djédjé rapporte : " Un jour j'ai reçu, alors que j'étais en pleine conférence, un homme d'environ 40 ans, très maigre et ne pouvant qu'à peine se tenir sur ses pieds. Il a pris place sur une chaise. Le tricot qu'il portait était sale. Il nous a dit qu'il était tombé dans la rue lorsqu'il marchait et un homme le releva et lui dit d'aller à la salle des fêtes de Yopougon Nouveau Quartier où un pasteur opère des guérisons et des délivrances.

A la fin de la conférence, je suis allé vers l'homme et j'ai constaté que le sida le tenait de la tête aux pieds par tous ces symptômes. En plus la diarrhée était permanente. Il ne faisait qu'aller et venir de la salle aux toilettes pendant toute la conférence. Je lui ai imposé les mains pendant qu'il pleurait et j'ai prié Dieu au nom de Jésus-Christ de le guérir. Et je dis à la foule : " que tous ceux qui ont le VIH SIDA et qui le peuvent fassent trois jours sans boire ni manger de jour et de nuit. Je prierai pour eux pourvu qu'ils soient sincères d'avoir accepté Jésus-Christ comme leur Sauveur, ils seront guéris au nom de Jésus Christ ".

En effet, Jésus dit qu'il y a des démons qui ne sortent que par le jeûne et la prière en son nom, et donc aussi des maladies qui ne guérissent qu'à la suite de jeûne et de prière dans la conversion à Jésus Christ, d'où le rôle du jeûne et de la prière pour la guérison d'une maladie persistante. Toute situation ou cas grave a besoin de jeûne et de prière intense au nom de Jésus. A la fin de mon discours, cet homme dit devant tout le monde qu'il jeûnerait et serait là tous les jours et qu'il obéirait à toute la parole de Jésus-Christ. Le troisième jour de son jeûne, je m'approchai de cet homme et je dis : " Père, je te prie de pardonner tous les péchés de cet homme et de le guérir au nom de Jésus-Christ". Et je dis : "Vous virus du sida, au nom de Jésus-Christ, vous êtes détruits.

Le feu de Dieu traverse cet homme et consume tout virus du sida au nom de Jésus-Christ ! ". Et je dis à cet homme : " va, tu es guéri du sida au nom de Jésus ". L'homme partit et revint en moins de 2 semaines. A la fin de la conférence du jour car je prêche tous les jours, un homme se leva de sa place et vint là où j'étais sans mon avis. Et il me dit : " je veux rendre témoignage ". Je voulus lui dire que nous n'avions plus de temps quand il était déjà près de moi. Alors, ne sachant pas de quoi il s'agit et ne voulant pas le frustrer vu le déplacement qu'il effectua devant tous, je lui remis le micro et je pris place dans l'assemblée me demandant ce qu'un tel homme voulait. Il commença en disant : " Est-ce que vous me reconnaissez ?
C'est moi qui avais le sida et qui était assis dans le coin-là et qui pleurait. Je viens vous dire que Jésus-Christ m'a guéri, et vous dire que si vraiment vous acceptez sincèrement Jésus-Christ comme votre Seigneur et votre Sauveur et que vous lui demandez sincèrement une chose et ne doutez pas dans votre cœur il le fera ". Je m'approchai de l'homme et je reconnus l'homme qui avait le sida d'il y a une semaine et demi. Même ses cheveux avaient repoussés, la peau tachetée s'était assez reconstituée, améliorée. Cet homme était déjà gros et solide en si peu de temps. La foule acclamait Jésus et criait de joie. Jésus est réellement le plus fort.



CEUX QUI DOUTENT DES GUERISONS PAR JESUS CHRIST DE NOS JOURS BIEN QUE LA BIBLE EN PARLE JUSQU'A LA FIN DES TEMPS.

A ceux qui doutent des guérison effectives des malades par les prières faites au nom de Jésus-Christ ou par les serviteurs de Dieu priant au nom de Jésus-Christ, et qui pensent que ces malades ne sont pas réellement guéris, mais qu'ils croient simplement être guéris, posez leur les questions suivantes : que dites vous des aveugles qui voient par les miracles de Jésus-Christ et qui savent le nombre de doigts qu'on leur présente ; que dites vous des paralytiques qui marchent ?
Ces personnes croient-ils voir ou marcher pendant qu'on les voit ? Ou bien voient-ils ou marchent-ils réellement ? Celui qui les voit ne peut douter qu'il voient ou marchent. Jésus guéris réellement et ce n'est pas une illusion ou une simple impression ou pensée psychologique.

D'autres personnes croient que Jésus guéris les malades de nos jours et qu'il peut guérir les malades ; mais ils ne croient pas lorsqu'on leur dit que Jésus a guéri un homme qui a le Sida ; car pour eux, c'est une affirmation exagérée dite par des personnes illuminées et menteuses parce que personne ne peut guérir un homme du Sida vu que cette maladie est incurable. Et pourtant les malades du VIH sont guéris et délivrés du Virus par Jésus-Christ après les tests.


LA GUERISON DES HOMMES VIS-A-VIS DU VIH SIDA PAR JESUS CHRIST :
LES PREUVES ET LES RAISONS SELON LE REVEREND OKOU DJEDJE
ET L'APPEL DE TOUS A LA GUERISON.

POURQUOI JESUS GUERIT DES MALADIES AVANT LES DECOUVERTES SCIENTIFIQUES.
LE CAS DU SIDA.


En effet, si vous dites à un homme que Jésus a guéri un homme de la tuberculose, il vous croira s'il croit déjà que Jésus guérit ou peut guérir. Si vous lui dites que Jésus a guéri un homme d'un mal de tête, il croira. Ceci parce qu'il croit que Jésus guérit, et la tuberculose ou le mal de tête, on en guérit de nos jours par des remèdes de la médecine. Mais, si la médecine ne guérit pas ceux qui souffrent d'une maladie donnée, pour eux Jésus ne peut en guérir un homme.
Et pourtant il guérit l'homme qui l'accepte comme sauveur de toute sorte de maladie et le délivre de toutes sortes de démons, de problèmes et de blocages. En effet, tous les remèdes de la médecine qui guérissent aujourd'hui les malades ont été découverts des années plus tard après la maladie, et ceci par les savants. Avant la découverte du remède, ses maladies étaient vues comme incurables en soi, alors que c'est le remède qui n'était pas encore découvert.

Or comment découvre t-on une vérité scientifique ou un remède scientifique ? La méthode scientifique de la découverte de la vérité ou d'un remède fonctionne par hypothèses. Et plusieurs hypothèses sont déclarées non concluantes après expérimentation jusqu'à ce qu'un jour il vient à l'esprit du chercheur scientifique une idée, une hypothèse qui coïncide avec la réalité par hasard lorsqu'on l'expérimente. Et ceci par hasard ou par simple révélation comme le disent les savants eux-mêmes. Ils affirment qu'on découvre une véritable scientifique par hasard ou par révélation. Des millions d'hypothèses peuvent donc ne pas aboutir et ceci pendants des dizaines et centaines d'années jusqu'à ce qu'un jour il vient à l'esprit d'un savant une idée, une hypothèse de solution qui une fois passée à l'expérimentation donne le résultat. Alors le savant crie : " j'ai trouvé ".

Dieu dit à travers Daniel dans Daniel chapitre 2 que c'est lui qui montre les choses cachées ou ignorée et fais découvrir la vérité scientifique aux savants, aux intelligents. Dieu dit qu'il est à la base de la révélation de la pensée juste ou de la solution cachée. Et nous le montrons plus loin. Jésus qui est Dieu et qui est omniscient et omnipotent et qui guérit tous les malades actuels qui viennent à lui comme il faut, doit il d'abord attendre les tâtonnement scientifiques et les tâtonnements des simples hommes appelé savants et qui ne découvrent que par hasard ou par révélation selon eux-mêmes la vérité scientifique ou le remède d'une maladie, avant de guérir un malade qu'on pourra certainement guérir un jour de façon banale ?
Aussi Dieu dit dans Deutéronomes 28/15 à 64 qu'il y a des maladies dont un homme ne peut jamais guérir si n'est pas lui seul Dieu. Et il montre comment faire l'expérience de cette guérison miraculeuse par Jésus-Christ de nos jours. Jésus guéri du SIDA dont on guérira un jour les hommes par la médecine lorsque le savant découvrira le remède qui existe certainement déjà mais dont il n'a pas encore l'hypothèse juste. Dieu répond aux questions qu'on lui pose.

Et s'il veut montrer le remède du SIDA, il le peut. Il lui suffi comme dans le cas de Daniel Chapitre 2 qui lui posa la question sur une chose inconnue, il lui suffi de donner un songe à l'homme ou au scientifique chrétien véritable qui l'interroge dans lequel celui-ci voit le remède ou combine des éléments chimiques ou autres qui produisent ou constitue le remède que personne n'a pu imagé ni pensé par hypothèse jusqu'à ce jour.
Car il est vrai Dieu ne fait pas que guérir les malades et donner la vie éternel par Jésus-Christ mais il parle et montre la vérité et les choses cachées, secrètes inconnues à l'homme même sans interrogation mais surtout lorsqu'on l'interroge fut- il avec insistance mais avec sincérité. Dieu n'est pas opposé à la science, il dit qu'il en est même à la base, et il n'est pas opposé à la médecine puisqu'il affirme dans Ezéchiel qu'il a créé des plantes pour nourrir les hommes et d'autres plantes pour guérir les malades de façon scientifique et non occultiste par des démons ou génies. En plus Dieu affirme qu'il se réserve les parties miraculeuses en matière de guérisons, délivrances, de succès qui sont sans chagrin c'est-à-dire sans conséquences maléfiques et sans échec si on vit selon sa parole.



LES REVELATIONS DIVINES AUX PORTEURS DU VIH SIDA


La fille de Yopougon et la révélation divine du SIDA chez son copain.

OKOU DJEDJE :
Une fille vint me voir et me dit qu'elle fit un songe dans lequel elle allait voir l'un de ses copains avec lequel elle entretenait des rapports sexuels sans mariage. Dans le songe, elle allait chez lui à domicile. Elle trouva à sa porte les deux amis de son copains. Ils lui demandèrent : " où vas-tu ? " Elle répondit : " Je vais voir votre ami ". Ils lui dirent : " Tu ne sais pas qu'il à le SIDA ? Elle me dit après ce qu'il me dire j'entrai dans la maison où se trouvait cet homme. Je lui dit : " On dit que tu as le SIDA ". Immédiatement il baissa la tête et je me réveillai. En effet il avait le SIDA mais le cachait et ne voulait que je le sache. Cette révélation me sauva. Et Dieu dit dans genèse 41 si un homme fait deux fois le même songe c'est qu'il est de Dieu. Et même un songe suffit pour être de Dieu s'il coïncide avec la réalité.


Sergio et la révélation divine du virus du VIH SIDA dans son corps.
Un jour, je fis un songe où j'étais très maigre. Et des hommes me dire : " Tu as le SIDA ". Une autre fois, je fis un autre songe et je vis que mon bras était transparent et des insectes se promenaient dans mon bras que je regardais. Une 3ème fois, je fis un autre songe, et je me retrouvai chez le Révérend OKOU DJEDJE et il priait pour moi. Dans sa prière il dit : " Toi virus du SIDA, tu es vaincu au nom de JESUS sort de cet homme ". Et par honte, je dis ceci au révérend : " pasteurs quittons ici, il y a des hommes. Allons de l'autre coté ". Car nous étions sur la terrasse de sa villa et nous allions vers le jardin un peu plus loin des hommes et je me réveillai. Au vu de ces songes, a mon réveille j'allai faire mon test du VIH SIDA. Le médecin m'affirma que je suis atteint du SIDA.



La fille de Yopougon : la révélation divine du SIDA qu'elle portait contre toute son attente.

Une nuit, je fis un songe. Dans le songe, je me trouvait devant un médecin qui me donna un papier sur lequel il est écrit : " Séropositive VIH SIDA ". Ensuite, il me donna un autre papier qui était une ordonnance écrite sur laquelle était écrite : " OKOU DJEDJE " Devant ce cauchemar, le lendemain je me rendis à l'hôpital pour faire mon teste et effectivement, le médecin confirma que j'ai le VIH SIDA. J'étais dans une église évangélique pentecôtiste. Je me renseignai pour savoir qui est OKOU DJEDJE.
On me dit que c'est un pasteur qui prêche aussi à la salle des fêtes de Yopougon nouveau quartier et en d'autre lieu. Je me rendis dans ce lieu, j'expliquai tout au pasteur adjoint que je trouvai là. Il pria pour moi. Des mois plus tard, je décidai de rencontrai le Révérend OKOU DJEDJE chez lui à domicile. Il me dit les conditions pour être guéris du SIDA et de toute maladie.


La fille de Koumassi : la révélation divine du SIDA qu'elle portait collectivement avec d'autres filles.

Okou Djedje rapporte : Une fille me rencontra après ma conférence à Koumassi et me dit qu'elle est malade. Je lui dit : " Tu sais ce que tu as ". Elle fit semblant de ne rien savoir. Alors je lui dit : " tu as le VIH SIDA bien qu'il n'y ait aucun signe et que tu garde la forme ". Elle me dit : " je ne sais pas ". Je lui dis : " Tu le sais mais tu ne veux le dire. " Alors, je lui remis un bloc de témoignage de plusieurs malades du VIH SIDA guéri par Jésus-Christ. Je fis cela pour qu'elle ait le courage d'avouer à notre prochaine rencontre afin qu'elle soit guéri et que le témoignage de sa guérison ne soit pas caché et que le nom du seigneur Jésus-Christ soit glorifié et que les autres malades vienne à lui pour être guéris et avoir la vie éternel.

Elle vint à me prochaine conférence une semaine plus tard. Je lui demandai : " Est-ce que tu as tout lu ? Peut tu dire quelque chose maintenant " Alors elle dit : " C'est vrai, j'ai le VIH SIDA, j'ai le Virus " Je lui demandai : " Comment tu as su que tu as le virus du SIDA ? " " " Qu'est ce qui t'a amené a faire le test ? " Elle me dit : " Une nuit, je fis un songe où il y'avait un groupe de fille parmi lesquelles j'étais. Nous marchions ensemble sur une route et nous portions toute un tricot sur la poitrine du quelle était écrit en rouge SEROPOSITIVE VIH SIDA. Lorsque je me réveillai, j'allai faire mon test et je fus déclare porteuse du Virus du VIH SIDA. J'ai certainement donné ce virus à plusieurs personnes sans le savoir. Je lui dit : Pourquoi la dernière fois tu ne voulais pas reconnaître. Elle se mit à sourire.

OKOU DJEDJE confirme : Dieu montre les choses cachées et ignorée par l'homme. Le même Dieu qui montre ces choses cachées peut monter le remède du SIDA si on le lui demande et s'il le veut. toute fois Dieu peut permettre que les savant tâtonnent encore, et il peut ne pas répondre au demandeur, vu que le SIDA est lié en grande partie à l'immoralité et à l'ignorance et au refus de sa parole pour raison de plaisir et commerce sexuel et même folie sexuelle et s'il veut utiliser le SIDA comme châtiment provisoire jusqu'à ce que les cris montent longuement au ciel comme les 400 a ns d'esclavage des Israélites en Égypte pour raison de désobéissance à Dieu jusqu' à la venu de Moïse et sa rencontre avec Dieu dans le buisson ardent ou Dieu lui montra le remède et la méthode de libération du peuple hébreux Israélite du joug du pharaon d'Égypte auquel personne ne pouvait échapper une fois venue en Egypte. En toute chose il ne sufi pas de prier il faut interroger Dieu pour la bonne méthode à suivre et la connaissance de la solution véritable.

WWW.OKOUDJEDJE.COM
CD et Cassettes disponibles
Tel: 00 225 05 06 71 70 ---- 00 225 22 41 86 41

L'IMPORTANCE DE LA REVELATION DANS LA CONNAISSANCE DE LA SOLUTION D'UN PROBLEME OU DANS LA CONNAISSANCE DE LA VERITE SELON DIEU.


L'adultère de la femme du professeur d'Université révélé par Dieu.

OKOU DJEDJE rapporte : Un homme infirme vint me voir pour que je prie pour lui. Je lui demandai : " Comment est tu devenu infirme des pieds et des mains au point de ramper par terre ". Il me dit : Je suis chrétien à l'assemblé de Dieu et un jour je fis un songe où je vis ma femme qui avait des rapports avec un homme. Je me réveillai et je lui dit : " Tu me trompes, tu as des rapports avec un homme et Dieu me l'as révélé dans un songe ". La femme reconnu et demanda pardon à son mari.
Il me dit qu'il l'a battu longtemps et ensuite il lui dit je te pardonne. Mais chaque fois que cela me vient à l'esprit, " je me lève, je la frappe." Et je ne pouvais me l'enlever de l'esprit car cette trahison, cette traîtrise me revenait chaque fois à l'esprit. Un jour, je vis mes pieds et mes mains se tordre et je devins ainsi infirme. Aujourd'hui, je ne travaille plus et c’est ma femme qui prend tout en charge et je suis à la maison jour et nuit.


L'adultère de la femme d'un pasteur d'Abobo. révélé par Dieu

Un jour mon ami pasteur d'Abobo me dit : " Je vis un songe dans lequel Dieu me montra que ma femme entretenait des rapport sexuel avec un homme qui avait des cheveux blanc et qui était plus assis financièrement que moi. Quelques jours plus je le dis a mon épouse qui le reconnut et qui me dit sans ménagement : je ne t'aime plus. Quelques temps après elle me quitta pour toujours.



Le chercheur en histoire et son épouse infidèle et menteuse, et la révélation divine.

Un homme me dit : " ma femme était devenu très insoumise arrogante, sans respect et ni bonté, surtout, lorsque j'allai à la retraite et que je ne travaillais plus.
Ces comportements devinrent horribles. Elle sortait et rentrait quand elle voulait. Elle découchait, dormait dehors, à destinations connues et inconnues pendant plusieurs nuits. Elle prenait des contraceptifs sans m'en avoir parlé. Elle se foutait de mois et de tout ce que je pouvais dire.

Elle était à la maison juste pour ne pas payer de loyer et pour la forme et pour faire ses affaires. J'ai financé plusieurs activités pour elle et pour nous qui échouèrent. Elle m'humiliait devant tout le monde. Devant, les hommes de Dieu comme ceux du monde. Je n'étais qu'un moyen pour elle.
Un jour, j'en parlai au pasteur principal de l'église qui à un grand discernement. Il me dit : " Cette femme est là pour te tourmenter… " Un jour, je priai Dieu et je lui dit : " Seigneur Jésus, montre moi ce qui se passe dans cette maison. Montre moi ce qui explique le comportements de cette femme et ce que je dois faire. " En effet, Dieu dit de l'interroger de cette façon dans Daniel chapitre 2, et il nous répond par le songe ou l'énigme ou ses autres moyens décrit dans la bible.

La même nuit, je fis un songe. Dans le songe, j'arrivai à un domicile; je traversai la cour, et j'entrai dans une maison. Lorsque je traversais le salon de la maison, un homme qui sortait d'une chambre me dépassa. Je continuai, j'entrai sans la chambre et je vis mon épouse couchée dans le lit toute nue, les jambes écartées. Le lendemain, je fouillai les affaires de ma dite femme. Je trouvai dans ses affaires des comprimés antibiotiques pour des traitements gonococcies et de maladies sexuellement transmissibles. Je lui demandai pourquoi : " ces médicament ". " Elle me dit qu'elle a contracté ces maladies lorsqu'elle passa des jours chez sa tante qui est marié à un policier qui avait certainement ces maladies. Et vu qu'on utilise en commun la salle des toilettes et les WC. C'est alors que selon elle, elle fut atteinte de ces maladies.
Je savais qu'elle mentait. Après ce mensonge de maudite femme, un jour lorsqu'elle sortait, l'esprit me dit de la suivre. Je la suivi et je la vis entrer dans un hôpital. Lorsqu' elle entra dans une salle, je rencontrai la femme qui est à la réception et elle me dit que ma femme est venue faire un avortement de près de 5 mois de grossesse, et qu'elle est dans la salle. Je le dis après à ma femme. Elle devient plus violente en niant tout en bloc et en sortant. Dès que je pose des questions ou j'aborde un sujet pour l'emmener à de bon sentiment ou à une bonne conduite veut l'amener à de bon sentiment. Elle se révolte, crie insulte et sort et revient des jours plus tard quant elle veut.

Nous avions plusieurs enfants assez jeune et même certain à bas age. Malgré tout je la gardais. Elle n'avait plus mon temps comme elle me le dit et le démontrais. Oui j'étais plus âgé qu'elle et elle était nettement plus jeune que moi. Mais depuis le début de notre connaissance, elle tenait à cette relation avec moi. Sans doute, est-ce parce que pour elle me disait professeurs à l'université.
En effet, j'étais chercheur en histoire. Elle me pensait important et futur riche ou riche ou aisé. J'essayai de sauver ce foyer mais en vain. Le pasteur m'avait dit de laisser cette femme j'ai espéré mais en vain. Il est vrai Dieu révèle la vérité et dévoile les choses cachées.



LES SOLUTIONS AUX GRANDS PROBLEMES ET LES DEMARCHES APPROPRIEES.

L'homme de vridi : délivré du licenciement par Jésus-Christ.

OKOU DJEDJE rapporte : Après une conférence que j'ai tenus à KOUMASSI, Un homme m'approcha et me dit : " Je travaillais dans une société et on m'a licencié avec un grand nombre de travailleur pour cause de problème économique. On nous a même donné les papiers de licenciement sous la forme de retraite anticipée " Je lui demandé : " Est-ce que tu appartiens à une église évangélique ?". IL me dit : " oui, je suis à l'assemblé de Dieu de Vridi ". Je lui demandai : " Est-ce que tu es en règle sur la dîme dans ton église, car Dieu dit quiconque n'est pas en règle sera maudit et pauvre " lire Malachie chapitre 3 verset 7 à 12.
Il me dit : " non, je ne suis pas en règle, je ne donne pas la dîme comme il faut " Je lui dis : " Dès que tu arrive à la maison, compte tout ce que tu as comme argent, que ce soit en banque ou à la maison. Prend la dîme de toute cette somme c'est-à-dire le 1/10, et donne le à ton pasteur dès demain même s'il n'y a pas culte. Ensuite fais immédiatement un jeûne de 3 jours sans boire ni manger de jour et de nuit 24h sur 24h comme dans le livre d'Esther dans la Bible.

Au troisième jour de jeûne, va rencontrer ton patron, le décideur, et supplie le de te reprendre comme travailleur. Reste devant lui et ne te lève pas même s'il disait non. Il changera d'avis. Ne te lève pas tant qu'il ne change pas d'avis ou tant qu'il ne donne pas un espoir ou un rendez vous. Tu viendras me dire que ton problème est résolu. Si tu acceptes ces 3 conditions : dîme, jeûne et rencontre du patron, du décideur avec humilité, supplication, insistance ; et si tu as réellement abandonné tout le péché et que tu vis selon la parole de Dieu. Il accepta. Alors je priai pour lui et il parti. Il fit tout ce que j'avais dit. Apres sa rencontre avec son patron, il me rencontra à la prochaine conférence, 7 jours plus tard et me dit ceci : J'ai fait tout ce que tu m'a dit. Lorsque j'ai rencontré le patron et que je lui ai dit de me reprendre, il n'hésita même pas. Il me dit : " Comme vous êtes déjà parti et on a faire tout les papiers de retraite anticipé pour vous, je te demande de terminer ce mois à la maisons et ce mois sera considère comme un mois de congé payé, tu reviens donc à la fin de ce mois pour reprendre la travail".

Cet homme après son témoignage décida de me trouver un lieu de culte permanant à KOUMASSI pour que l'église s'y installe. Ce qu'il fit. La gloire est à Jésus. Lire le livre du Révérend Okou Djédjé sur les victoires avec Dieu et les résultats immédiats.



Le directeur général : délivré du licenciement et du chômage persistant par Jésus-Christ.

OKOU DJEDJE rapporte : Je reçu un Directeur Général d'une société européenne qui me dit : " Je suis chrétien évangélique très engagé dans l'œuvre de Dieu. Depuis des années, en dehors de ma fonction, je suis à la base de toutes les Eglises Evangéliques implantées des villages de ma région et je prêche tous les Dimanches matins dans mon village et je retourne en ville pour le travail.
Je ne vis pas dans le péché. Alors je ne comprends pas pourquoi on ma licencié de mon emploi et de ma fonction et jusqu' ici depuis des années je n'ai pas d'emploi. Je suis marié et père de plusieurs enfants. J'habite à la riviéra Abidjan. Je demandai à cet homme qui croit avoir tout fait : " Est ce que tu as une fois fais un jeûne de 3 jours sans boire ni manger de jour et de nuit dans ta vie ? " Il me dit : " non, jamais ", Je lui dit : " C'est le minimum pour un chrétien normal surtout qui a un problème sérieux ou persistant, selon Dieu. Pour Dieu, toutes les recommandations de Dieu doivent être mise en pratique à la fois et non quelques recommandations sans les autres.

La conversion, la sanctification ou abandon de tout péché, la prière, le jeûne devant tout problème, la dîme et l'offrande, l'évangélisation l'amour du prochain, le combat spirituel en chassant les démons, la réception du Saint Esprit, la consécration à Jésus-Christ pour le salue des âmes, les démarches appropriées pour un résultat, la recherche de l'emploi, le travail et l'entreprise etc. Voici les recommandations divines à mettre en pratique. Toute ensemble, et ceci à un niveau très élevé dans un mois. Toutes ces recommandations vont ensemble. Rien ne doit être omis et négligé. Je lui dit : " Dès que tu évangélises dans un village ou ailleurs ou que tu as un poste professionnel élevé ou des projets, tu peux être attaqué.
Alors, il faut le jeûne minimum de 3 jours et les autres recommandations si le sujet est important ou le problème persiste. Le roi Josaphat bien que donnant la dîme et l'offrande de tous ses revenus et faisant l'œuvre de Dieu jeûna avec tout Israël lorsqu'on l'attaqua. Ceci dans la bible dans 2 Chronique 20. Esther aussi jeûna avec tout le peuple juif pendant 3 jours sans boire ni manger lorsqu'ils étaient menacés de mort et Dieu les délivra du danger. Le directeur Général me dit que la société dans laquelle il était n'existe plus mais il a un diplôme d'ingénieur et qu'il a déposé des demandes d'emploi sans résultat.

Je lui dis fais au moins 3jours sans boire ni manger et je prierai pour toi. IL fit 3 jours de jeûne sans boire ni manger volontairement. Je priai pour lui le 3è jours, et il me dit qu'il veut continuer jusqu'au 5è jours et il n'a même pas faim. Il vint encore le 5ème jour et je priai encore pour lui. Quelque semaine plus tard, il vint me voir et dit : " Je viens vous dire que depuis 2 semaines j'ai été pris dans une Société qui a décidé de me payer pour l'instant 450.000F toutes les deux semaines, ce qui fait 900.000F par mois. Je vous apporte 45.000F qui est la dîme des 450.000F que j'ai perçu des deux semaines d'emploi. Cet homme me regardait avec étonnement comme si j'étais un ange. Je lui dit : " Il faut connaître toute la bible et surtout dans ces prescriptions de solution aux problèmes et de salut. Et il faut avoir les dons de connaissance et de révélation en demandant à Dieu. " Chaque problème a sa solution mais il faut les savoir et agir conséquemment. "



COMMENT GAGNER UNE GUERRE CONTRE SES ENNEMIS POLITIQUES, ADMINISTRATIFS, PROFESSIONNELS OU AUTRES. LES EXPERIENCES DU REVEREND OKOU DJEDJE


OKOU DJEDJE rapporte : Un jour, un homme qui était à un poste d'autorité voulait me destituer d'un poste qui me rapportaient de grands moyens d'évangélisation et de salut des âmes, et de grands moyens économiques d'existence et d'aide aux enfants de Dieu. Selon ma conversion et mon engagement sincère pour Dieu, je savais que ce problème sera résolu absolument et j'en connaissais la méthode par connaissance biblique selon les situations et par expérience. Je savais aussi que j'étais dans l'intérêt de Dieu et tous ces moyens et ce poste sont dans l'intérêt de Dieu qui consiste à gagner les hommes et le monde à Jésus Christ par les sujets les plus efficaces. Il avait donc affaire à Dieu.
Je rencontrai donc l'autorité pour plaider et présenter la vérité et le complot fait contre moi par mes ennemis qui l'avaient approché. Il ne voulut rien savoir et était violent. Je savais que cela était passager et qu'il changerait ou alors quelqu'un le ferait changer. Je savais alors ce que faire. Je fis un jeûne de 3 jours sans boire ni manger. Je vins le voir. Il ne voulut rien savoir mais il me donna un rendez-vous. Je savais qu'il ne faisait que perdre du temps car il changera. S'il ne changeait pas, quelqu'un d'autre que je rencontrerais pour intervenir pour moi, le ferait changer. Toute fois, je devais être soumis parce qu'il est une autorité, et Dieu dit : " Soumettez vous aux autorités même les plus méchantes " Mais je ne devait pas abandonner le combat selon cette méthode. Car j'ai affaire au diable et aux démons et à mes ennemis les plus intraitables et non à celui qu'ils ont enroulés momentanément. La seule chose, c'est le jeûne, la prière et la persévérance dans les démarches et méthodes appropriées selon les révélations paroles divines efficaces. Je fis un autre jeûne de 3 jours que j'arrêtai à 15h au 3ème jours.

Pendant la nuit, je fis un songe dans lequel j'étais en jeûne alors que j'avais coupé le jeûne. Je compris que je devais continuer le jeûne jusqu'au matin au 4ème jour, car c'était une grande attaque, une grande guerre, qui m'était mené et mené à l'œuvre de Dieu par les forces occultes. Le lendemain, j'allai voir l'autorité malgré mon songe. Il me dit de repasser la semaine suivante. Alors, je fis un jeûne de 3 jours sans boire ni manger jusqu'au 4ème jour et je rencontrai cet homme. Il m'accueillit en souriant et me dit : " Tu as fait un peu de sport en allant et venant plusieurs fois. Excuse moi, ce n'est pas grave. Tu as tout mon accord et tu es rétabli. Mes ennemis furent surpris et en même temps chassés de leur poste les jours suivants, poste qu'ils utilisaient contre moi par convoitise. Il y avait une autre autorité qui complota lui aussi, contre moi, en une autre année, par convoitise financière du poste que j'occupais au plan administratif et qui me donnait de très forte somme d'argent.

J'aillai le voir pour constater la vérité selon ce que j'avais appris qu'il avait écrit pour ma destitution pour positionner un de ses protégés qui lui donnerais les sommes d'argent. Il était malin, rusé et plein d'injustice dans ses paroles. Mais je ne devais pas l'agresser verbalement ni m'énerver parce qu'il est une autorité et Dieu dit : " soumettez aux autorités même les plus méchantes ". Pour le vaincre et détruire tous ses projets, je décidai un jeûne de 10 jours dont 3 jours sans boire ni manger et 7 jours uniquement en buvant. Lorsque j'étais au 3ème jour sans boire ni manger, Dieu l'enleva de son poste et l'envoya loin. Son adjoint prit sa place.
C'était quelqu'un que Dieu avait choisi pour le remplacer. Je le rencontrai et il s'empressa de faire ce que je lui demandais. Il détruisit tout le complot et en me protégea contre tous mes ennemis. Je lui promis et je lui démontrai ma reconnaissance car Dieu est contre l'avarice et l'égoïsme, et Jésus dit donne et il te sera donné et fais du bien à celui qui en n'a droit.

Une année, Dieu nomma pour moi et pour son œuvre que je fais un Ministre de la république que je rencontrais chaque fois dans le jeûne pour débouter tous mes ennemis que le diable utilisait de temps en temps et même chaque année. Et Dieu l'utilisait parfaitement même sans qu'il ne sache qu'il agit par lui et pour lui et pour tous les hommes qui seront sauvés. Jésus dit : " je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et sur toute la puissance de l'ennemi et rien ne pourra vous nuire. " Luc 10 / 17 à 19.

IL y a une manière de gagner tous les combats et de sortir de tout problème et de vaincre tout ennemis, tout adversaire, tout problème, toute pauvreté, toute disette, toute méchanceté d'autrui etc. Mettez les révélations divines et le don de la sagesse et du discernement à profit en plus de la conversion, de la prière, des jeûnes, des dîmes et offrandes, de l'évangélisation, de l'amour du prochain etc. Il faut avoir des démarches et actions appropriées et non erronées et maladroites ou périlleuses sinon les prières et les jeûnes et même la sainteté sont vaines. Esther a jeûné mais elle a eu la démarche habile auprès du Roi pour plaider pour son peuple avec politesse et efficacité.
Vous serez vainqueur devant toute situation. Rencontrez nous.



LA METHODE DE LA VICTOIRE ET LA SOLUTION
DEVANT PROBLEME PAR LA REVELATION DIVINE



Le cas des 8 taxis et la révélation de la solution

Voici qu'un jour j'achète huit (8) taxis en même temps pour financer l'œuvre de Dieu. Après quelques mois de fonctionnement, je vis qu'il y avait beaucoup de problèmes au niveau des recettes à cause des mauvais chauffeurs et des pannes. Un jour, quelqu'un me dit de retourner les voitures là où je les avais achetées pour restitution. Je fis un jeûne de trois (3) jours et trois (3) nuits sans boire ni manger pour que cela n'échoue pas car j'ai roulé ces véhicules longtemps.

La veille du jour où je devais retourner les véhicules, voici qu'une fille inscrite dans mon établissement en classe de Première vint me voir et me dit : " Monsieur, je me suis inscrite dans votre établissement mais je suis tombée malade et je n'ai pu suivre les cours jusqu'ici, alors je suis venue demander restitution ". Je lui dis: "Tu sais bien qu'il n'y a pas de restitution après toute somme versée et c'est écrit sous votre fiche d'inscription ". Elle dit : "Oui c'est vrai, mais je vous prie car je n'ai pas pu suivre les cours ". Je me souvins que le lendemain, moi-même, j'irai demander restitution. Toutefois je dis à la fille : " Crois-tu que si tous les deux mille (2 000) élèves descendaient des classes et me demandaient de leur restituer, je le pourrai ? ", Elle me dit : " Non Monsieur, mais ce ne sont pas les deux mille (2 000) francs élèves qui sont venus vous le demander, c'est moi seule ". Je remarquai que la fille était très polie, respectueuse et persévérante avec beaucoup de douceur et de supplications. Cela veut dire que demain je devrais être très poli. Lorsque des enseignants venaient près de moi, elle se retirait, s'asseyait quelque part. Lorsqu'ils partaient, elle revenait vers moi.

Autrement dit je devais faire comme elle. C'est-à-dire être très poli, ne pas m'énerver et ne pas partir tant que je n'ai pas reçu la restitution. Enfin je lui dis : " Vas, que le comptable te donne ton argent ", et elle partit. Lorsque je lui fis remettre son argent, une joie m'envahit et j'eus la certitude que le lendemain je serai restitué. J'allai même chez le comptable pour remettre deux mille (2 000) francs gratuitement à la fille pour son transport tellement j'étais rassuré et joyeux. Mais la fille avait déjà disparu. Jésus dit : " Ce que vous voulez qu'on fasse pour vous, faites-le pour autrui ". Le lendemain, je pris tous les véhicules et j'arrivai chez le Directeur commercial. Je lui dis : " Vous savez, j'ai voulu faire le transport mais aujourd'hui je viens vous remettre les véhicules et je demande restitution parce que je ne peux plus continuer vu les difficultés et les pannes.

Ce vieux Directeur hurla lorsque je déposai les papiers des taxis sur sa table. Il les prit et les jeta. Sa garde rapprochée s'approche. Je me souvins de la fille : Je ne dois pas me m'énerver, et je ne dois pas partir sans au moins la promesse de restitution de cet homme. Comme la fille d'hier, j'étais là et j'attendais. Je suis resté là pendant plus de 45 minutes. Après quoi ce vieux libanais me dit : " Bon voilà, je vais te restituer tout ton argent en te donnant deux cent mille francs par semaine jusqu'à ce que tout soit épuisé". Je dis : " Il n'y a pas de problème, écrivez-moi un mot ". Il prit une feuille et écrit ceci : " Je soussigné (son nom) reconnais devoir à Monsieur (mon nom) la somme de (le montant) à verser deux cent mille (200 000) francs par semaine jusqu'à épuisement." Lorsqu'il me donna ce papier, je disparus comme la fille d'hier. Je reçus toute la somme en payant la dîme de tout ce qu'il me remettait chaque fois pour qu'il n'arrête pas. Avant la fin du mois, on me donna tout le reste en deux grands versements sans tenir compte des deux cent mille (200 000) francs par semaine qui était écrit.


Le cas du problème de l'élève et la révélation de la solution.

Je sais que Dieu montre des choses cachées et donne des révélations par le songe et l'énigme et par tous les autres moyens qu'il présente dans la Bible selon les témoignages individuels en dehors des guérisons, des délivrances et autres solutions. Je sais aussi que Dieu est omniscient et il répond aux questions qu'on lui pose dans une prière au nom de Jésus Christ.
Alors, je ne m'inquiète jamais lorsque j'ai un problème ou lorsque j'ignore une chose qui relève de la nécessité de la révélation divine après effort de la réflexion ou de la recherche naturelle. Ainsi, chaque fois, que je veux savoir une chose ou faire une chose, je dis : " Seigneur Jésus montre moi de quoi il s'agit sur tel sujet " ou " Seigneur Jésus montre moi ce que je dois faire par rapport à telle situation ". Et en insistant, et en revenant plusieurs fois sur cette prière. Ceci en dehors des prières du genre " Seigneur Jésus donne moi la guérison " ou " Seigneur Jésus donne moi telle chose ".

Généralement, lorsque je me mes à genoux et je dis " Seigneur Jésus montre moi ce que je dois faire " ou " montre moi, la vérité sur telle chose, ou telle personne " ou " Montre moi la solution a telle problème ", immédiatement, je reçois dans ma tête, dans mon esprit, la réponse ou la solution ou la révélation que je recherchais. Je dois dire que c'est une grâce pour moi ou un don de Dieu mais chacun peut s'y exercer car Dieu dit : " interrogez moi et je vous répondrez, consultez moi etc. " et David interrogeait Dieu s'il doit faire la guerre ou non, et s'il vaincra ou non avant de faire certaines guerres dont il n'est pas sûre de l'issue ou de sa victoire. Le roi Josaphat quant à lui demandait, interrogeait Dieu pour savoir comment faire cette guerre pour vaincre.

Il convoquait une réunion de prière pour que la révélation soit donnée avant d'aller au combat. Car il ne suffi pas d'avoir Dieu pour vaincre. Il faut savoir la méthode révélée ou conduite par Dieu lui-même pour vaincre. Lire 2 chroniques 20. Mais un jour, moi qui ait l'habitude de recevoir les révélations divines, mais sans interroger Dieu et en l'interrogeant, voici qu'un jour une fille me demanda quelque chose dont elle avait besoin et dont je ne connaissais la solution même après réflexion. Alors, sachant que ce qu'on ne trouve pas par la réflexion on le trouve par la révélation divine à travers la prière d'interrogation divine au non de Jésus Christ comme dans le cas de David, Josaphat, les apôtres de Jésus et autres interrogateur de Dieu, eux même en règle sur la parole de Dieu et consacré à Dieu, J'interroger Dieu en me mettant en genoux et en disant : " Seigneur Jésus, montre moi ce que je dois faire devant cette situation ".

Apres cette prière, je ne reçus rien. J'insistai pendant quelque jour et je ne reçus rien. Cela ne me contraria pas car Jésus à dit : " Ce qu'on n'obtient pas par la prière on l'obtient par le jeûne ". Et comme le jeûne de 3 jours sans boire ni manger de jour et de nuit 24h sur 24h, et le plus recommandé dans la Bible pour les situations sérieuses, je savais que si je fais le jeûne de 3 jours sans boire ni manger, j'aurais la réponse et la solution à ma question. Le deuxième jour de mon jeûne, vers 16h, une idée me vint à l'esprit subitement, une idée que je n'avais pas imaginée, ni pensée et qui était réellement la solution divine par révélation même en plein éveille comme Dieu sait le faire. J'appelai la fille et elle fut comblée.



COMMENT GUERIR D'UNE MALADIE PERSISTANTE

RAPHAËL : L'IMPORTANCE DU JEUNE ET DU TEMPS DE JEUNE.


Dès ma conversion, après des années d'athéisme, je voulais guérir d'une douleur dont je souffrais depuis au moins quatorze (14) ans, jour pour jour. Alors je me rendis à la croisade évangélique où on m'invita. Je vis des paralytiques marcher, des aveugles voir et autres miracles s'opérer. On pria pour moi. Mais disons-le tout net je n'étais pas guéri. Or, je voulais guérir réellement totalement et vite comme étaient guéris les paralytiques que j'ai vu marcher, les aveugles qui ont vu et dont les parents se réjouissaient.

Je vins à la maison, et en lisant la Bible, je lus que des disciples de Jésus qui faisaient beaucoup de miracles n'ont pu un jour délivrer un enfant lunatique. Et lorsqu'ils demandèrent à Jésus pourquoi ils n'ont pu délivrer cet enfant, Jésus répondit : " ce genre de démon ne sort que par le jeûne et la prière ". Je me dis donc, le genre de douleur que j'ai dans l'omoplate sortira dans le jeûne et la prière adressée à Dieu au nom de Jésus ou directement à Jésus-Christ . Mais je savais qu'avant tout je devais abandonner tout péché.

Je fis donc trois (3) jours sans boire ni manger et on pria pour moi, mais je ne fus pas guéri. Je me dis : " Jésus a fait quarante (40) jours, donc le maximum c'est quarante (40), je n'ai donc fait que trois (3) jours sur quarante (40) jours, je vais donc faire d'ici deux (2) semaines cinq (5) jours de jeûne sans boire ni manger, ce que je fis, et je me sentis mieux. J'étais assez guéri mais je sentais une douleur légère lointaine, or je voulais me sentir totalement guéri, alors je me dis : je vais faire quatorze (14) jours de jeûne dont les trois(3) premiers jours sans boire ni manger, de jour et de nuit, et les autres jours en buvant de l'eau uniquement mais sans manger de jour et de nuit ; et si je ne suis pas guéri, je reprendrai à zéro et je ferai vingt un (21) jours de jeûne avec les 3 premiers jours à sec.
Et si je ne suis pas guéri, je ferai trente (30) jours de la même manière, et si je ne suis toujours pas guéri, je ferai quarante (40) jours. Si je ne suis pas guéri après quarante (40) jours alors seulement je pourrais mettre en cause cette phrase de Jésus qui dit : " il y a des démons qui ne sortent que par le jeûne et la prière ". Après les cinq (5) jours secs, je repris après deux (2) semaines et je fis les quatorze (14) jours de jeûne comme je l'ai décrit. Lorsque je le fis, je fus totalement guéri. Je ne trouvai plus nécessaire de continuer.



LA PROSPERITE PAR LE DON DE LA DIME ET DES OFFRANDES

RAPHAEL : PROSPERITE D'ENTREPRISE ET BENEDICTION


Okou Djedje : Rapporte : lorsque je me suis convertis en sortant de l'athéisme philosophique et de l'incrédulité qui n'avaient plus leur place devant les guérisons miraculeuses et leur caractère expérimental que Dieu donne, je lus immédiatement tout le Nouveau Testament de la Bible pour savoir de quoi il s'agit en fait sur ces guérisons, ces délivrances et ces miracles qui s'opèrent jusqu'ici au nom de Jésus Christ, par tous ceux qui croient en Jésus. Mais un jour, j'ouvris la Bible et je tombai sur un passage où Dieu dit : " Venez à la maison du trésor avec toutes les dîmes et les offrandes, mettez moi de la sorte à l'épreuve et vous verrez si je n'ouvre pas pour vous les écluses des cieux, si je ne répand pas sur vous la bénédiction en abondance, pour vous je menacerai celui qui dévore et il ne vous détruira plus les fruits de la vigne… " Malachie 3 / 7 à 12. Je me souvins en même temps que j'avais un million cinq cent mille francs dans un compte quelque part avant que je ne lise ce passage, et que je devais aussi donner la dîme, c'est-à-dire le 1/10 à Dieu dans l'église.

Comme j'avais décidé de ne jamais pécher et décidé d'obéir à toute la parole de Dieu pour être exaucé, guéri, délivré et avoir la vie éternelle , je me dis : " pas de problème " ; mais je me dis que chaque somme que je retirerai de ce compte, j'en donnerai la dîme. Si je retire dix milles (10.000), je donnerai 1000F ; si je retire cent milles (100.000) francs je donnerai dix milles (10.000) francs ; si je retire un million (1.000.000) de francs je donnerai cent milles (100.000) francs ; surtout que Dieu me promet beaucoup plus et que le contraire est un péché, et conduit à la ruine et à la malédiction, et fais stagner l'entreprise ou l'emploi. Mais l'Esprit me disait de donner d'un coup la totalité de la dîme de toute la somme, ce qui fait cent cinquante milles (150.000) francs sur les 1.500.000F.

Ce qui me semblait en ce début de conversion assez lourd d'un coup mais supportable par fractions. Alors j'hésitais, mais je ne trouvais pas de paix de l'esprit. Alors je me dis que donnerai la dîme de toute la somme d'un coup, et de tout ce que je gagnerai après. C'était une nuit. Le lendemain, j'allai à la Banque, je pris les cent cinquante milles (150.000) francs et je l'apportai à l'église et la donnai pour être transmis au pasteur principal. Je venais d'ouvrir un établissement où j'avais à peine cinq (5) à onze (11) élèves inscrits par jour. Le lendemain, je reçus trente (30) inscrits le même jour. Je mis la dîme de côté pour la donner à Dieu.

Le jour suivant, j'eus 40 inscrits. Je fis la même chose, le jour d'après il y a eu quatre-vingt (80) inscrits en un seul jour. Je donnai encore la dîme, et le jour suivant j'eus cent trois (103) inscrits en un seul jour, ainsi de suite, et chaque jour des inscriptions massives, jusqu'à ce que je me retrouve avec 2004 élèves en un temps record pour mille cinq cents (1.500) places disponibles, pour les 30 classes. Je dis aux cinq cent quatre (504) élèves supplémentaires que je voulais leur restituer leurs frais d'inscription pour qu'ils aillent s'inscrire ailleurs, ils refusèrent et me demandèrent d'acheter des tables - bancs supplémentaires pour les mettre dans les classes.

Ce que je fis. Il y avait quatorze (14) classes de Terminale, cinq (5) classes de 3ème, et les autres classes pleines, et ça continuait de demander à s'inscrire. Je commençai à penser à décentraliser l'établissement et à obtenir d'autres locaux, ce que je fis. Une chose est que tu ne dois pas arrêter de donner la dîme si tu veux vivre ces choses, et même recevoir des promotions, des idées et des dons de créativité. Le contraire appauvrit même si Dieu t'aime. Je donnais désormais une dîme allant de trois cent milles (300 000) francs à plus d'un millions (1.000.000) de francs par mois selon les entrées brutes, après cela, avec vingt-cinq milles (25.000) francs et à partir d'une méthode d'intelligence et de sagesse que Dieu donne, je créai près de dix (10) Centres d'informatique qui me donnaient environ trois cent milles (300.000) francs par jour.. Et Dieu nous inspira d'autres choses pour que les moyens servent au soutien de l'œuvre de Dieu pour le salut des âmes.



L'ENTREPRISE À PARTIR DE RIEN

Okou Djedje rapporte : " Lorsque j'étais en classe de 3ème, j'ai appris qu'une vendeuse d'Alloco, (ces bananes frites qu'on peut faire avec moins de vingt cinq milles (25.000) francs), devant le Lycée Professionnel de Yopougon, dit qu'elle gagnait dix mille (10.000) francs de bénéfice par jour. Je me dis cela fait environ trois cent milles (300.000) francs par mois. Ce que n'a pas un médecin, ni un ingénieur de la fonction publique malgré plus de cinq (5) à sept (7) ans d'études à l'université.
Et je dis si cette femme prend des cousines au village ou des servantes, et qu'elle les place devant chaque lycée de la même capacité d'accueil que le Lycée professionnel de Yopougon, au lieu de dix milles(10.000) francs de bénéfice par jour, si elle les place devant 10 lycées, et si elle gagne la même chose qu'au lycée de Yopougon, elle aura cent milles(100.000) francs de bénéfice par jour, ce qui fait trois millions (3.000.000) de francs par mois .

Des années plus tard, j'étais maintenant à l'Université et je savais qu'un professeur titulaire de chair à l'université poste que j'envisageais dans mes derniers jours touche, six cent milles (600.000) francs CFA environ par mois, après quinze (15) à vingt (20) ans d'enseignement à l'université si ses productions sont bien notées par le CAMES et non immédiatement ; et d'ailleurs, ce fait est rare. Il commence avec deux cent cinquante milles (250 000) francs CFA environ en tant qu'Assistant et après trois (3) ans il devient Maître Assistant avec trois cent soixante-quatorze milles (374.000) francs en brut s'il est bien noté, et après huit (8) ans il devient Maître de conférence s'il est toujours bien noté et il gagne près de cinq cent milles (500 000) francs, et enfin après des années encore, au moins trois (3) ans de bonnes notes et appréciation, il peut devenir professeur titulaire avec six cent milles (600 000) francs environ, ceci vers sa 20ème année d'enseignement et non immédiatement.

Mais généralement la plupart termine Maître Assistant en trente (30) ans de service avec trois cents (300) et quelque milles, et vont à la retraite. Dans le même temps, j'apprenais qu'une broyeuse de manioc installée dans un endroit donnait vingt milles (20 000) francs de bénéfice par jour, ce qui faisait six cent milles (600 000) francs CFA par mois, c'est-à-dire l'équivalent du salaire d'un professeur titulaire de chaire à l'université qui a enseigné quinze (15) à trente (30) ans et dont les productions écrites ont été bien notées et non immédiatement. Or, je pouvais déjà en tant qu'étudiant installer cette broyeuse qui coûtait environ quatre cent milles (400 000) francs et avoir cette somme par mois pourvu que ma broyeuse soit bien située.

Aussi je pourrais avec les premiers revenus installer deux (2) broyeuses et j'aurais un million deux cent milles (1.200.000) francs CFA par mois qui était presque le salaire d'un Ministre à l'époque. Un député touchait quatre cent milles (400.000) francs CFA par mois. Et si j'avais trois (3) broyeuses, j'aurais un million huit cent milles (1.800.000) francs CFA par mois et dix (10) broyeuses donneraient six millions (6.000 000) de francs par mois, alors qu'un salaire de la Fonction Publique ne pourrait jamais se multiplier par deux (2), encore moins par trois(3) ou par dix (10). Je conclus qu'il y avait une différence entre être salarié et être riche ou prospère.

Etre salarié vient de ce qu'on exerce comme emploi après la formation, être riche ou prospère vient de ce qu'on crée comme entreprise dans un secteur rentable. Ceci montre l'importance de l'entreprise. D'où l'exhortation divine d'être entreprenant. Lorsque je devais créer mon premier établissement, pour avoir suffisamment d'élèves, je cassai le prix, et j'entrepris une publicité plus forte que tous mes concurrents, en ajoutant des prestations et des encadrements qu'on ne trouvait pas chez eux, et en n'arrêtant pas la publicité du début à la fin de l'année scolaire, et en donnant la dîme de tout ce qui entrait par jour, en finançant les matériels et les supports d'évangélisation, en distribuant des témoignages d'évangélisation partout et en invitant massivement les âmes à l'église ; en ne vivant que pour l'évangile et le salut des âmes, en pratiquant l'hospitalité, et le bien envers tous et surtout envers les pasteurs et les âmes, en créant un journal d'évangélisation d'envergure mondiale dès ma première année de conversion,

Rendant mon témoignage de conversion et en évangélisant partout, dans les écoles, dans les universités, dans la prison, dans les lieux publiques de chaque quartier, dans les villes de l'intérieur, et ceci sans cesse en même temps que mon emploi, depuis le premier jour de ma conversion jusqu'à ce jour en créant de nouvelles entreprises pour ma propre vie et pour financer les salles de prédications, les annonces nombreuses à la télévision, à la radio, les affiches, les prospectus, le journal, et autres matériels nécessaires.




QUELQUES ACTIVITES RENTABLES

Quoi de plus simple lorsqu'une femme chrétienne eut l'idée de faire le dèguè, genre de yaourt de lait et de mil, et le vendre. Dès ses débuts, elle vendait déjà cent (100) bouteilles à mille deux cents (1200) francs la bouteille par jour. Or 100 bouteilles donnent au moins cent milles (100 000) francs CFA par jour, ce qui lui donne trois millions de francs par mois.
Avec ce revenu cette femme a fait rentrer ses petits frères aux Etats-Unis, avec des visas honnêtes. Une autre femme chrétienne très engagée dans l'œuvre de Dieu dans ses dons, dîmes et offrandes vend trois cents (300) à quatre cents (400) bouteilles de mille quatre cents (1400) francs par jour dans toutes les communes, ce qui donne environ quatre cent milles (400.000) francs par jour, donc en dix (10) jours cela fait quatre millions (4.000.000) de francs, et en un mois cela fait (12.000.000) de francs. Avec de grands bénéfices. Quant à une autre qui vend des galettes au lycées Municipal de Yopougon, elle gagne selon ses dires douze milles (12 000) francs environ de bénéfice par jour et elle utilise un demi sac de farine par jour.

Or, douze milles (12 000) francs par jour donnent environ 360 000F par mois avec lesquels elle assure les études secondaires de ses enfants qu'elle m'a montrés. Il lui suffit d'installer devant chaque établissement une servante ou une cousine, ne serait ce que devant dix (10) établissements ; et si elle a le même revenu par lieu, elle aura cent vingt milles (120.000) francs par jour, ce qui fait trois millions six cent milles (3 600 000) francs par mois. Un jeune étudiant qui nous a rencontré et qui nous avait dit qu'il voulait vendre de la viande congelée mais qu'il n'avait pas assez d'argent et à qui nous avons dit : " commence avec ce que tu as ", nous rencontra huit (8) mois environ plus tard pour nous dire qu'il vend cinq cents (500) cartons de viande par jour à raison d'environ cinq cent (500) francs de bénéfice par carton. Il achète un carton à quatre mille cinq cents (4.500) francs et le vend à cinq milles(5.000) francs.

Les cinq cents (500) cartons lui rapportent donc deux cent cinquante milles (250.000) francs de bénéfice par jour environ, ce qui fait sept millions cinq cent milles (7.500.000) francs par mois en un seul marché. Ce qu'il peut faire dans tous les marchés qui existent à Abidjan , à l'intérieur du pays et dans le monde, ceci non par amour de l'argent mais pour soutenir l'œuvre de Dieu dans la dîme et les offrandes pour le salut des âmes, y compris pour aider les autres et leur donner de l'emploi. Une femme qui vend de la nourriture très diversifiée et des jus de fruits nous dit qu'elle gagne en brut (cent vingt milles (120.000) francs par jour devant un collège de Treichville, et elle fait un bénéfice de quarante milles (40.000) francs environ par jour. Un couple qui distribue des repas dans des bureaux n'a pas mit du temps pour avoir plus de quatre cent milles (400.000) francs de bénéfice par jour en couvrant le maximum de bureaux.

Il y a des méthodes de création d'entreprises à partir de rien que je ne dirais qu'au personnes déjà converties à Jésus Christ. Dieu peut donner aussi à chaque personne de grandes inspirations sur ce sujet si cette personne lui est utile par sa bonne conversion et son engagement à l'évangélisation.



LE ROLE INCONTOURNABLE DE LA DIME. LE JEUNE QUI REGRETTAIT D'AVOIR DONNE


Un jeune homme donna un jour au moment des offrandes la somme de cinq cents (500) francs et il ne lui resta que le transport retour. Il regretta amèrement de l'avoir fait, croyant qu'il avait perdu ou fait une bêtise.
Mais le même soir à la maison, sa soeur aînée qui ne lui parlait même pas lui donna cinq milles (5.000) francs sans raison apparente. Le lendemain, son oncle qui était de passage à la maison lui donna dix milles (10.000) francs une somme qui était très consistante pour lui. Il se rendit dimanche à l'église et rendit témoignage. Jésus dit de ne rien craindre et ne pas donner du superflu à Dieu, mais ce qui a de la valeur.

Une femme qui nous apporta trois cent milles (300.000) francs un jour comme contribution à l'œuvre de Dieu, et sans que nous ne la lui demandions, reçut dans la même semaine un marché de treize millions (13 000 000) de francs de travaux bâtiments.

WWW.OKOUDJEDJE.COM
CD et Cassettes disponibles
Tel: 00 225 05 06 71 70 ---- 00 225 22 41 86 41


LES GRANDS DEBLOCAGES

LE NIVEAU DE JEÛNE ET DE DON A DIEU

LE MENUISIER INSOMNIAQUE


En tant que menuisier, je n'avais pas de client, et en plus, je ne dormais pas. Je rencontrai le Révérend OKOU DJEDJE, il pria pour moi et me demanda de faire un jeûne et d'être en règle sur la dîme brut de tout ce que je gagne ou reçois, et non la dîme du reste après les dépenses, si je veux avoir une forte clientèle et un déblocage.. La dîme , c'est le 1/10 selon Malachie, chapitre 3, versets 7 à 12.. Après mon jeûne et le don de la dîme de ce que j'avais, je fus à la fois délivré de l'insomnie et je reçus un marché de cinquante milles (50.000) francs. Je donnai cinq milles (5.000) francs de dîme. J'achetai le matériel avec le reste et je fis le travail. Après cela, je reçus un marché de sept cent cinquante milles (750.000) francs.
Je donnai la dîme, à savoir soixante-quinze milles (75.000) francs sans rien craindre. J'achetai le matériel et il me restait encore beaucoup d'argent. Après quoi, je reçus un marché d'un grand nombre de tables d'informatique, de bureau et autres meubles d'importance d'un coût total d'un million sept cent millse (1 700 000) francs. Je reçus une avance de trois cent cinquante milles (350.000) francs pour les premiers travaux. Je donnai la dîme de trente-cinq milles (35.000) francs et je fis un don volontaire de cinquante milles (50.000) francs. Pour réussir, il ne suffit pas d'être intelligent ou d'avoir des diplômes. Il suffit d'obéir à la parole de Dieu et aussi dans la dîme et le don à Dieu comme écrit.



LE DON EFFICACE A DIEU ET LE DEBLOCAGE ECONOMIQUE

Le menuisier d'Abobo

Un menuisier qui avait mille huit cents (1.800) francs en poche et qui avait décidé de donner cent cinquante (150) francs à l'heure des offrandes, décida de donner mille (1.000) francs avec courage, à l'écoute de ma prédication. La première semaine, selon lui, il ne vit rien, et il commença à regretter d'avoir donner ses milles (1.000) francs. Mais la deuxième semaine, il reçut une femme qui lui donna un marché de six cent milles (600.000) francs de chaises et tables à lui fabriquer, lui qui ne trouvait pas de clients et qui n'a jamais vu cent milles (100.000) francs ni jamais reçu un marché de cent milles (100.000) francs. Dieu dit: "Mettez moi de la sorte à l'épreuve..."


Le médecin

un médecin qui avait sept milles (7.000) francs en poche (un billet de cinq milles (5.000) francs et un billet de deux milles (2.000) francs) et qui voulait donner deux milles(2.000) francs changea d'idée et donna le billet de cinq milles (5.000) francs. Après quoi, à la fin du culte, sur la route de sa maison, une idée lui vint de retourner à l'hôpital. Il y trouva à la porte de l'hôpital un patient qui cherchait un médecin pour lui établir un certificat médical de trente milles (30.000) francs et qui n'en trouvait pas à cette heure qui n'était pas une heure de travail. Le médecin le lui établit et gagna les trente mille (30.000) francs. Les jours suivants, il eut la demande successive de trois (3) autres demandes de certificats médicaux.



LE JEÛNE EFFICACE ET LES GRANDS DEBLOCAGES

L'Ingénieur : J'avais mon diplôme d'ingénieur et je cherchais un emploi sans en trouver. J'étais déjà dans une église évangélique mais j'arrivai à la prédication du Révérend OKOU DJEDJE. A un moment donné, il dit : " vous qui priez et jeûner sans résultat, faites un jeûne un peu plus élevé que ce que vous avez l'habitude de faire. Si vous faites souvent trois jours sans boire ni manger, faites avec courage un peu plus selon vos possibilités, vous verrez un déblocage, si vous êtes en règle sur la parole de Dieu: abandon du péché, sanctification, dîmes, évangélisation, amour du prochain. A la fin de la prédication, je pris la résolution de faire cinq (5) jours sans boire ni manger. Après ce jeûne ; je fus appelé et engagé comme ingénieur à la SOTRA à un poste élevé dépassant toutes mes expériences. Moi qui désespérais je suis aujourd'hui très heureux, et réellement.

Le frère Baptiste : j'avais l'habitude dans mon église de faire trois jours de jeûnes sans boire ni manger comme dans le cas d'Esther dans la Bible, et même plusieurs fois. Un jour, je vins à la prédication d'OKOU DJEDJE et il dit en prêchant par connaissance : "Il y a des personnes qui veulent couper un gros arbre avec un petit couteau en tapant de petits coups. Ils ne pourront jamais y arriver. Et quand leur problème demeure, ils en veulent à Dieu ou ils croient que c'est une épreuve de Dieu qui passera. C'est faux. Ils ne savent pas ce que Dieu dit de faire devant chaque situation même s'ils connaissent quelque fois sa parole du salut éternel. Tout niveau de combat doit être plus élevé que le niveau de l'attaque qu'on reçoit. Il ne faut jamais mener un combat à un niveau inférieur à l'attaque ou au problème qu'on a. La prière est une arme mais le jeûne est l'arme la plus puissante devant toute situation persistante d'une personne bien convertie ou qui est en règle sur la parole de Dieu. Il ne suffit pas de jeûner. Il y a jeûne et jeûne. Il ne suffit pas de donner à Dieu. Il y a don et don. Devant les témoignages que donna OKOU DJEDJE et leurs résultats immédiats, je décidai de faire sept jours de jeûne sans boire ni manger de jour et de nuit. Notons qu'il faut faire le jeûne selon ses possibilités et non par orgueil. Lorsque je finis les sept jours, je connus un déblocage d'affaires et une forte clientèle dans mes fabrications et vente de chaussures aux nombreux boutiquiers revendeurs.

Jacqueline : c'est après cinq jours de jeûnes sans boire ni manger que ceux à qui j'avais demandé de l'argent et qui étaient réticents me l'ont tous accordé. Ce qui m'a permis de m'acheter un congélateur et me louer une maison et de réaliser mon commerce de vente de galettes devant un Lycée de la place et qui marche fort. Les mois qui suivirent, j'eus un bon fiancé bien converti, qui m’épousa.


Le Frère de la FCE

Le frère de la FCE fit vingt et un jour de jeûne à eau pour son emploi et reçut un appel le 21 ème jour comme dans le cas de Daniel dans la Bible qui reçut la visite d'un ange au 21 ème jour de jeûne.

Le frère de la salle des fêtes

Il reçut l'information sur un lieu d'embauche le 3 ème jour de son jeûne sans boire ni manger. Il s'y rendit et il fut embauché le même jour.

Germain fut reçu à un concours très sélectif avec peu de places en faisant ce qui suit : trois jours de jeûnes sans boire, ni manger à 3 mois du concours, il fit encore le même jeûne à deux mois du concours, et encore le même jeûne à un mois du concours, puis le même jeûne à une semaine du concours et le même jeûne dès le premier jour du concours jusqu'au troisième du concours. Il fut reçu sur coup parmi les quelques rares personnes retenues. Notons qu'il était en règle sur les autres éléments de la parole de Dieu et très engagé dans l'oeuvre de Dieu dans le rôle qu'il joue dans l'église.


Gnakouri : je pris un jour la décision d'équiper les cellules de prière de l'église en tam-tams qui coûtaient sept milles (7.000) francs chacun. Je n'avais que sept milles (7.000) francs et j'achetai le premier tam-tam, alors que ces sept milles (7.000) francs devaient me servir à m'acheter un sac de riz et c'est tout ce qui me restait . Dès que j'achetai le tam-tam, le même soir, mon grand frère vint chez moi et me donna sept milles (7.000) francs. Mon pasteur me vit de passage et m'appela pour me donner cinq milles (5.000) francs. Quelques jours après, je fis un songe dans lequel on me dit : "Fais un jeûne de trois (3) jours et trois (3) nuits sans boire ni manger et tu n'auras plus d'effort à faire". Je fis ce jeûne et le 3ème jour, un dimanche, un fondateur d'établissement secondaire de mon église m'aborda et me nomma comptable et économe de son Collège et Lycée. J'y suis jusqu'à ce jour et mon salaire m'a permis de doter la fille que je voulais épouser.


Le frère d'Abobo : A la suite des prédications du pasteur sur la dîme et les offrandes et le don à Dieu, comme attirant la grande bénédiction et recettes financières miraculeuses, je fis un don de cinq milles (5.000) francs à Dieu pendant les offrandes. C'était tout ce' que j'avais, et comme Dieu dit de le mettre à l'épreuve et de nous attendre à lui alors je le fis. Le lendemain matin, ma mère me réveilla et me donna cinquante milles (50.000). Dans la même semaine, je fus pris dans une entreprise de production de plusieurs produits alimentaire que je peut fabriquer à mon propre compte. Exactement comme le frère de Koumassi a donné en offrande à Dieu les sept milles (7.000) francs qu'il avait pour sa fête du premier Janvier, et il reçu le jour suivant quatre-vingt milles (80.000) d'un parent. Ceci est réel et il suffit d'oser selon Dieu.


Simon : Je n'avais plus rien à manger. Je n'avais que la dîme d'une ancienne somme reçue, à savoir dix milles(10.000) francs que j'avais gardé pour la donner à Dieu à l'église le lendemain jour du culte. La nuit, ma femme me dit qu'elle avait très faim. Je lui dis qu'il n'y a rien sauf la dîme. Elle me dit : "Si c'est la dîme de Dieu, ce n'est pas la peine de la toucher", car Dieu dit de ne pas l'utiliser pour soi même. Le faire appauvrit et crée des blocages et problèmes qu'ignorent plusieurs. Se mettre à jour est le premier combat dans le domaine matériel. Le lendemain matin, j'allai à pied à l'église évangélique. J'étais pressé que l'heure des offrandes arrive pour que je me débarrasse de cette dîme, en la donnant, car la tentation de l'utiliser pour moi était forte. L'heure arriva et je la donnai et je fus en paix. A la sortie du temple, une fille de l'église m'appela pour me donner le transport de deux cents (200) francs. Arrivé à la maison, mon oncle m'appela et me dit de venir prendre vingt-cinq milles (25.000) francs, le lendemain, un ami à qui j'avais demandé de l'argent, il y a quelque temps, m'appela pour me dire de venir chercher 50.000 F, puis ce fut le cas d'un autre ami qui me donna cinquante milles (50.000) francs, somme que je lui avais demandée. Après cela un ami finança mon projet de fabrication de produits cosmétiques.


L'assureur : j'avais une maison mise en location à cent- vingt milles (120.000) francs par mois et le locataire ne payait pas et ne la libérait pas non plus, malgré tous mes efforts de le mettre dehors. Un jour je fis un don de cent milles (100.000) francs à Dieu en dehors de ma dîme . La même semaine, le locataire libéra ma maison, et un autre locataire la prit à deux cent milles (200.000) francs par mois, les jours suivants, j'eus assez de moyens pour m'acheter une Mercedes en lieu et place de ma première voiture.


L'étudiant : j'avais en tout soixante-quinze (75) francs en poche, à l'heure des offrandes et je n'avais plus rien ailleurs. J'hésitais entre la donner ou non, à l'heure des offrandes. Je finis par la donner. Arrivé en cité, une connaissance me donna cinq milles (5.000) francs et dans la même semaine, je fus appelé pour recevoir l'avis favorable de la bourse de 3ème cycle que j'avais demandée. Une bourse de plus de trois cent milles (300 000) francs que je reçus.



LA FILLE QUI VOULAIT RETROGRADER ET LA REVELATION DIVINE DE LA SOLUTION

Je voulais rétrograder parce que je demandais à Dieu un mari et je ne voyais rien. Alors pendant que j'y pensais, j'eus un songe de la part de Dieu. Dans le songe, j'étais avec une sœur en Christ et des frères, et nous marchions en allant quelque part.
A un certain moment, la soeur et moi, nous marchions plus lentement que les frères qui étaient devant nous. Subitement, la sœur en christ me dit qu'elle ne pouvait plus continuer et qu'elle arrêtait là. Et elle s'arrêta. Cette sœur qui est de mon église a réellement rétrogradé quelques jours après le songe. Mais dans le songe, je continuai seule sans elle. Et subitement, une montagne se dressa devant moi et je ne pouvais la franchir. Je ne savais plus comment continuer. Mais subitement, je regardai à ma droite et je vis une brousse. Je m'engageai par cette voie, espérant rejoindre les frères.

Après quelques marches, il y a eu un grand trou qui me séparait de l'autre côté. Je ne pouvais la franchir. Je ne pouvais donc plus continuer mais je ne pouvais pas non plus retourner. Subitement comme par miracle, je me retrouvai de l'autre côté et retrouvai les frères en christ qui attendait dans un lieu. Une femme faisait des galettes dans ce lieu et je commandai des galettes qui étaient au feu. Tout à coup une voiture apparut et elle était d'une beauté qu'on ne trouve pas sur terre. Les frères en Christ et moi, nous regardions la voiture venir.

La voiture s'arrêta devant nous , et le chauffeur descendit et c'était OKOU DJEDJE. Sans attendre, il exhorta tout le monde à monter dans la voiture qui était comme un mini car. Tous les frères montèrent sans attendre et moi, je lui dis que j'attendais les galettes. OKOU DJEDJE m'a dit dans le songe de laisser les galettes et de monter. Je refusai. Il insista. Je refusai. Et il partit avec les frères qui étaient montés.
Subitement, j'entendis une voix qui dit : "Regarde mon serviteur ! ". Et je vis le Révérend OKOU DJEDJE qui apparut bien habillé en costume. Et la voix dit : " Il est pour moi un sujet DE FIERTE ET DE GLOIRE dans le monde. "Et la voix dit encore : " Regarde mon serviteur ", et je vis le Révérend OKOU DJEDJE réapparaître mais cette fois, il ne portait pas de costume et il était très maigre comme un squelette et on voyait ses côtes. Et Dieu dit : " ce n'est pas parce qu'il n'a pas à manger mais c'est parce qu'il jeûne beaucoup, et c'est parce qu'il jeûne beaucoup qu'il est inébranlable. Et la voix dit : "Toi à cause de galettes tu vas tout perdre " . Je dis le songe à mon grand frère, qui me conseilla de rencontrer le Révérend OKOU DJEDJE, qui n'est point de mon église. Je ne le fis pas.

Quelques jours plus tard je fis un autre songe où une fille me dit : "il y a une maison dans cette ville où celui qui rencontre l'homme qui s'y trouve, a la solution dà son problème. Je dis à cette fille de me montrer cette maison. Et elle me l'indiqua de loin. Je marchai et je vis une belle villa et je voulu y entrer. La fille cria de loin : "Ce n'est pas là, si tu entres là tu vas aggraver ta situation. Et j'allai un peu plus devant. Je trouvai une autre maison. Une fille s'y tenait devant. Je lui dis : "On dit qu'il y a une maison où celui qui rencontre l'homme qui s'y trouve, tout problème qu'il a est résolu. Est-ce ici ?" Elle me répondit par l'affirmative. Alors j'entrai. Lorsque j'arrivai au salon. Je vis OKOU DJEDJE. Je sursautai par surprise. Il me demanda : "Quel est ton problème" . Et je me réveillai. Dieu tient au jeûne et il faut avoir la connaissance et la révélation des solutions aux problèmes et agir conformément dans une bonne conversion pour être invincible.



LES REVELATIONS ET L'IMPORTANCE DE LES PRENDRE AU SERIEUX

LE FRERE QUI JETA SON ENVELOPPE


Un frère fit un songe dans lequel il tenait en main une enveloppe contenant son salaire de fin de mois et il la jeta ; et des asticots sortaient de cette enveloppe jetée. Les jours suivants, sa grande sœur tomba malade et il l'emmena en clinique, puis sa mère tomba malade et il l'emmena aussi en clinique. Et les deux (2) malades le ruinèrent. Alors, il prit un crédit qui l'endetta .jusqu'à son licenciement de son emploi. Devant ce songe, et surtout le constat de la maladie de ces deux (2) membres de famille dont il a la charge et qui ne guérissaient pas, il devait jeûner au moins trois (3) jours sans boire, ni manger, et ces personnes seraient guéries par de simples comprimés ou rien du tout. Car c'était son argent qui était visé .Chaque fois que le problème persiste , il faut reprendre le jeûne.

LE FRERE QUI VIT EN SONGE SA BELLE SŒUR JETER SON ARGENT

Un frère fit un songe dans lequel la grande sœur de sa femme lui arracha l'argent qu'il tenait en main et la jeta dans les herbes, et l'argent disparut dans les herbes. Quelques jours plus tard il fut renvoyé de son service. Alors sa femme et lui firent un jeûne de trois (3) jours sans boire, ni manger pour demander à Dieu pourquoi ce renvoi du travail. Sa femme fit un songe où cette grande sœur lui torturait le doigt. Quand elle se réveilla, elle s'aperçut que c'était le doigt qui portait sa bague de mariage. Ce frère ayant fait ce mauvais songe ou ayant appris qu'on voulait le licencier devait prendre au moins un jeûne de trois(3) jours sans boire, ni manger, au minimum, sinon de cinq (5) jours à sept (7) jours, et rencontrer son patron ou le patronat ou la personne appropriée et négocier comme il faut. Il doit négocier comme Esther devant le roi décideur dans la Bible. Après ce renvoi, ce frère rencontra OKOU DJEDJE qui lui indiqua ce jeûne et les autres choses, et il fut embauché dans les deux (2) mois qui suivirent. Et Dieu sait que cela est vrai.

LE FRERE DONT LE CHIEN MANGEAIT L'ARGENT DANS SA MALLETTE, EN SONGE

Le songe divin est pour Dieu selon Dieu lui-même, le moyen de montrer à l'homme les choses cachées et l'un des moyens de parler à l'homme et lui faire connaître sa volonté. Ainsi Dieu répond aussi aux questions qu'on lui pose et montre tout danger ou ennemi qui menacent l'homme, et lui montre ce qu'il faut faire, y compris dans la Bible et par le témoignage ou le conseil d'autrui qu'il a choisi. Ainsi, un frère vit en songe un chien qui mangeait beaucoup d'argent contenu dans sa mallette. Il le mangeait cet argent comme un animal mange de l'herbe. Le frère le chassa et pendant que ce chien s'en allait, il vit que c'était sa mère. Après, ce songe le frère qui avait deux grandes entreprises très prospères commença à avoir de grands problèmes jusqu'à ce qu'il soit totalement ruiné et endetté, et sans un sou. Le frère, après ce songe ou dès le début de ses problèmes devait s'engager dans des jeûnes multipliés couramment de niveau élevé et renouvelés si le problème demeure et se mettre en règle sur l'abandon de tout péché et la dîme et l'offrande efficace servant à l'oeuvre de DIEU. Alors Dieu dit : "Je menacerai celui qui -dévore vos biens". Malachie 3 / 7 à 12.

LA FILLE QUI VIT UN HOMME QUI SENTAIT MAUVAIS

Une fille qui prospérait dans son entreprise de pressing vit un jour en songe un homme qui avait une grosse plaie et qui sentait mauvais. Depuis ce jour tout son commerce dégringola et elle eut une dette de 2 mois d'arriérés de loyer impayé. Il lui fallait réagir par le jeûne, la dîme et la sainteté et autres actions telles que la publicité, la révision du prix et autres.

LES REVELATIONS DE CE QUE DOIT FAIRE OKOU DJEDJE

Dès ma conversion j'entendis en songe une voix forte : " maintenant on va te montrer qu'aucun sorcier ne peut rien contre toi". Aussitôt, je vis un grand nombre de personnes sensées être des sorciers m'entourer. Je ne ressentais aucun effet et je souriais. Mais subitement dans ma tête je me dis : "qu'est ce qui prouve qu'il ne peuvent rien contre moi". A cette pensé, ma tête chauffa et je criais " le nom de Jésus ! " et ils tombèrent tous et disparurent. En même temps je me trouvai dans le songe à quelques pas d'une loge mystique de Yopougon. Et je vis des personnes qui couraient et entraient dans la loge. Et la même voie dit : "ils s'en vont invoquer Satan ! ". Je dis : "Père, empêche-les d'invoquer Satan" mais ma prière n'avait aucun effet. Subitement ma prière : " se transforma en invocation du nom de Jésus Je criais : "Jésus ! Jésus ! Jésus !". Immédiatement, tous ceux qui étaient entrés dans la loge sortaient en fuyant. En effet, Jésus dit : "En mon nom, vous chasserez les démons".

L'HISTOIRE DU JOURNAL LE DENONCIATEUR

Quelques mois après ma conversion, je décidai de créer un journal de dénonciation de toutes les oeuvres du diable dans le monde au sujet de la sorcellerie, du fétichisme, de l'occultisme, du mysticisme, de la magie et autres péchés, et montrer comment les vaincre par la puissance suprême de Dieu en Jésus-Christ .

Mais voici qu'avant la parution du premier numéro, je voulais presque y renoncer.

Je n'avais que 9 mois environ de conversion et des personnes païennes me le déconseillaient. Alors je dis à DIEU : Seigneur est ce que ce journal est vraiment nécessaire ? "Est-ce que je ne peux pas te servir autrement?" Un soir en y pensant, j'ouvris la Bible et je tombai sur un passage où DIEU dit: "Si tu ne veux pas me servir dans l'abondance, c'est dans la disette que tu me serviras. (Deutéronome 28 / 15 à 64). J'étais dans l'abondance, vu que je n'avais pas grand besoin et je gagnais entre cinq cent mille (500 000) francs et plus d'un million (1000 000) de francs certains jours, et au plus bas par semaine à cette époque. Mais je continuai d'interroger DIEU devant ce combat. Un jour, après une prière du genre, dans un songe , je vois mon Pasteur de l'époque qui se tenait devant moi et qui était dans une grande colère ; et il criait : "LE SEIGNEUR T'A DONNE UNE OEUVRE, TU NE LA FAIS PAS IL T'ABANDONNE, TU NE LA FAIS PAS IL T' ABANDONNE !..." Et il dis parut et je me réveillai sur le champ. Je dis à Dieu: Que ta volonté soit faite. A partir de ce jour, rien ne pouvait m'arrêter et rien ne m'arrête, sauf pour meilleure organisation, quant aux financements Dieu le lui a assuré à vie., y compris l'inspiration des choses à publier.
.
Ahua, chef d'entreprise révèle
Ce frère arriva à Jésus-Christ très démuni. Il demandait même cent (100) après chaque culte pour pouvoir se nourrir, lui et sa femme. Il priait sans cesse et jeûnait pour son emploi. Un jour, il fit un songe dans lequel il vendait des produits cosmétique dans un marché. Il se réveilla et le dit à sa femme, et sa femme lui dit : "Si c'est Dieu, il faut le faire". Il trouva cinquante milles (50.000) francs par la vente de certaines choses qu'il avait chez lui et il installa une table de son commerce à l'entrée du marché de Koumassi. Lequel commerce marcha aussitôt au point qu'il l'augmenta jusqu'à ce qu'il ait une boutique et qu'il commence la fabrication de plusieurs produits cosmétiques de grande consommation et de forte clientèle et qui fit de lui un millionnaire par jour pendant des expositions- vente nationale. C'était un homme à l'abri de tout manque en matière de besoin d'existence. Il lui fallait maintenant accroître ses activités et ses revenus dans un bon processus de conversion.

Monique vendait des galettes lorsqu'en songe elle se vit entrain de vendre du riz. Ce qu'elle fit réellement lorsqu'elle eut une économie de cent soixante-cinq milles (165.000) francs en s'installant dans un marché de Cocody. Ce qui lui permit progressivement d'acheter deux (2) terrains et de construire deux (2) immeubles de deux (2) étages au Plateau Dokui

La femme du dèguè :
Elle reçut la révélation de la vente du dèguè. Lors d'une prédication du Révérend OKOU DJEDJE qui démontrait COMMENT DIEU MONTRE A L'HOMME CE QUE FAIRE AU PLAN ECONOMIQUE ET PROFESSIONNEL pour sortir immédiatement du chômage et de l'échec, cette femme appliqua une des méthodes présentées par le Révérend OKOU DJEDJE et vis la production alimentaire du dèguè cème de lait et de mil, proche du yaourt et sa commercialisation ; Ce que Dieu confirma. Avec ce dèguè qu'on peut faire avec dix milles (10 000) francs , elle vend aujourd'hui plus de 300 bouteilles de dèguè par jour à 1 500F la bouteille, ce qui donne plus trois cent milles (300 000) francs par jour selon les méthode de grande distribution



RELATION ENTRE SORCIERS ET FETICHEURS


Marthe, reine de la sorcellerie et féticheuse voyante délivrée par Jésus-Christ rapporte : "j'étais reine de la sorcellerie de ma région. Pour le devenir, il fallait se battre avec la reine précédente, la tuer et boire dans son crâne. Dirigeant un grand groupe de sorciers et sorcières, j'étais en même temps voyante.

La nuit, je tuais ou nommais qui doit livrer son parent, et le jour, je jouais le rôle de féticheuse voyante très consultée par ceux qui ne savent pas que féticheurs et sorciers c'est la même personne". Tous ceux qui venaient me consulter recevaient des malédictions et des démons pendant qu'ils croyaient avoir des solutions à leur problème. Quand un homme voulait réussir, je me disais : "Est-ce que moi-même j'ai réussi ? Si j'ai réussi, c'est là que tu vas réussir". En effet ,lorsqu'un homme va consulter un féticheur, ce n'est pas le féticheur qui le délivre. Le féticheur ne fait que rencontrer le sorcier qui le tient pour négocier avec lui, en lui disant : " cet homme est venu me voir, et il m'a donné de l'argent, je te prie de le laisser un moment et après tu pourras le prendre ".

C'est le sorcier qui te tient qui peut te libérer pour un temps. Je donnais des mauvaises choses à mes clients qui les croyaient bonnes. La nuit , j'étais sorcière, le jour j'étais féticheuse. La nuit en tant que reine mes disciples me portaient dans une chaise royale en chantant. Reine pendant plusieurs années, un jour j'étais assise chez moi à la maison et je vis deux (2) chrétiens venir vers moi. Ils étaient deux mais chacun avait près de lui deux êtres grands et puissants, qui n'ont rien à voir avec les esprits de notre monde. Il s'agissait des anges, des êtres qui tenaient chacun une épée.
Je voyais donc deux vrais hommes, et quatre anges qui les accompagnaient. Lorsque mes génies, mes démons, les virent, ils prirent la fuite et entrèrent dans la maison. J'avais peur et je pris la fuite. J'entrai dans la maison. Mes démons tremblaient et me disaient : " faut pas nous quitter, si tu nous quittes, avec qui tu va, nous laisser " ?. Quelque temps plus tard, je crus que les chrétiens étaient partis et je sortis. Je me trouvai nez à nez avec eux, dehors, parce qu'ils m'attendaient croyant que j'étais entrée dans la chambre pour en sortir. Ils me dirent : " nous sommes venus te parler de Jésus-Christ. C'est alors que je sus qu'il s'agissait de chrétiens. Ne pouvant supporter la présence de ces grands anges, je dis : " je crois déjà en Dieu ", ceci pour me débarrasser d'eux. Il me dirent : " Oui, mais maintenant, il te faut accepter Jésus-Christ comme ton Sauveur ". Je dis rapidement : " j'ai compris ". Ils partirent. Alors je fis une enquête et je sus de quelle église évangélique ils étaient, parce que nous les sorciers, nous savons qu'il y a des églises où nous pouvons faire ce que nous voulons, et il y a de vraies églises, surtout évangéliques.

Et il y a des personnes qui se disent chrétiennes et qui fréquentent des églises qui se disent elles aussi chrétiennse et que nous les sorciers nous pouvons tuer. Je décidai de tuer l'un des chrétiens qui étaient venus me voir. Je me rendis chez lui , je pris un poussin dans sa cour, je réunis tout mon groupe sorcier près de l'arbre où nous attachions nos victimes et les tuions. Et nous avons tué le poussin en son nom en faisant ce qu'il fallait faire pour qu'il meure. Le jour suivant, à la place du chrétien, c'est un membre de mon groupe qui mourut. Mes disciples eurent peur et ils quittèrent la ville pour le village. J'allai voir chez le chrétien et je le vis escorté par des anges. Et quand mes démons voyaient les anges , ils fuyaient. Je vis le chrétien descendre de sa voiture ;et souriant, il avançait vers moi pour venir me serrer la main. Je pris la fuite.

En effet aucun sorcier ne peut rien contre un véritable chrétien. En plus de mes échecs humiliants, un jour, je fis un songe où il y avait un gros trou où se trouvaient de nombreuses personnes qui pleuraient, et d'un autre côté, un homme sensé être Jésus dont le sang coulait et qui était entouré de plusieurs personnes qui se réjouissaient. Et j'entendis une voix qui dit : " si tu arrêtes la sorcellerie et que tu acceptes Jésus-Christ, tu iras là où les gens se réjouissent, si tu ne le fais pas, tu iras dans le feu où les gens souffrent ". Lorsque je me réveillai, un démon était près de moi et me supplia en ces thermes : " faut pas nous quitter ". Je décidai un jour de me rendre dans l'église de ces chrétiens. De loin, je voyais qu'auprès de chaque chrétien, il y avait un ange. Sauf ceux qui vivent dans le péché. Lorsqu'un chrétien m'appelait, c'est l'ange qui était auprès de lui qui m'appelait. Il faisait le même geste. Je pris place dans l'église. Le pasteur prêchait. Je voyais un ange près de lui, et l'ange faisait les mêmes gestes que lui et remuait les lèvres en même temps que lui en disant la même chose que lui pendant sa prédication; et je vis Jésus-Christ dont le sang coulait, derrière le pasteur. Cela me dépassait.

A la fin du culte, je rencontrai le pasteur et ne voulant pas lui dire que je suis sorcière, je lui dis : " pasteur, je suis voyante et il y a des sorciers qui voulaient tuer un chrétien de votre église ". Le pasteur dit à des chrétiens : " venez prier pour cette femme, elle est sorcière ". Lorsque les chrétiens dirent : " Au nom de Jésus , démons sortez de cette femme… ", je fus terrassée, et agitée, et les démons criaient par ma bouche. Les chrétiens prièrent pour moi jusqu'à ce que je sois totalement délivrée, mais il me fallut faire des jeûnes pour qu'ils prient pour moi afin que le serpent dragon à six (6) têtes que ma grand mère m'avait donné dans l'initiation en me faisant manger le cœur écrasé d'un homme sorte de moi. Le jour de ma délivrance, je fus remplie de joie".


LE SORCIER ET SON ECHEC SUR LA CHRETIENNE VIERGE


Un sorcier de haut niveau appris un jour qu'une fille du village était chrétienne et vierge et refusait toutes les avances des hommes parce que, disait- elle , elle n'aura jamais de rapport avec un homme avant le mariage. Cette information amena le sorcier qui décida de l'aborder, ce qu'il fit. Il lui fit des avances qu'elle refusa. Il retourna chez lui et se dit : " ce qu'on ne peut pas avoir par la parole, on peut l'avoir par l'argent ". Il pris un billet de 10.000F qu'il envoûta, disant :" si elle a pris cet argent, c'est qu'elle m'a accepté ". Il se rendit chez elle, lui refit ses avances et avant de partir il lui tendit cet argent. La fille lui dit : " que tu périsses avec ton argent ! ".

Alors il devint furieux et décida de la tuer. Un jour, la voyant aller au champ, il se transforma en serpent et se mit sur la route pour la mordre. Il se cacha dans les herbes. Lorsque la fille arriva à quelques pas de lui, elle entonna une chanson chrétienne. Soudain, il vit que de la bouche de la fille qui chantait, sortaient des flammes de feu, ce qui l'étonnait. Il recula donc dans les herbes et la laissa passer. Il retourna à la maison, et le soir , il sortit de son corps, et alla dans la chambre de la fille très tard dans la nuit pour la tuer.
Arrivée près d'elle , il vit qu'un feu entourait la fille. Il tenta de le contourner, mais le feu entourait totalement la fille. Il tenta de le surmonter mais le feu montait plus haut. Il essaya de forcer le passage en osant traverser le feu mais il ne le pouvait. Il insistait, quand il vit un homme sortir entre la fille et le feu et se présenter devant lui demandant : " pourquoi veux - tu me tuer ?". IL répondit : " ce n'est pas toi que je veux tuer, c'est cette fille que je veux tuer ". Cet homme lui dit: " si tu veux la tuer, c'est que c'est moi que tu veux tuer ". Le sorcier s'énerva et dit : " Qui es-tu pour que tu t'interposes ? " . Et l'Etre qui est apparu répondit : " je suis le Dieu qui sauve et le Dieu qui juge ". Immédiatement le sorcier tomba et perdit tout pouvoir, toute force. Il ne pouvait même plus retourner chez lui dans son corps. Il se mit à supplier l'Etre, en lui demandant de lui permettre de retourner chez lui, à la maison dans son corps, car le petit matin approchait, et s'il ne retournait pas avant que les femmes balaient la cour, il mourrait. Il suppliait cet Etre de le lui accorder pour une dernière fois, sa force pour rentrer à la maison.

Ce que cet Etre lui permit. Il retourna à la maison. Le lendemain, il demanda à son cousin : " qui est le Dieu qui sauve et le Dieu qui juge ? ". Son cousin répondit : " C'est Jésus ".Depuis ce jour, il se convertit à Jésus Christ, et devint chrétien, jusqu'à devenir Pasteur.

WWW.OKOUDJEDJE.COM
CD et Cassettes disponibles
Tel: 00 225 05 06 71 70 ---- 00 225 22 41 86 41


LA PROTECTION SUPERIEURE DU VERITABLE CHRETIEN

Emmanuel Eni ex - Président mondial de la sorcellerie, féticheur, occultiste, mystique qui présida la conférence mondiale de la sorcellerie qui se tint en Afrique du sud, et délivré par Jésus - christ, et auteur du livre " Délivré des puissances des ténèbres ", édité par Les Editions " Parole de vie ", rapporte : "Le véritable chrétien n'est pas reconnu par le fait qu'il porte une Bible ou par le nombre de réunions qu'il fréquente ( notons qu'il y a de faux chrétiens et aussi de fausses églises, de fausses religions et de fausses conceptions, et des vrais chrétiens). Le chrétien véritable est reconnu dans le monde spirituel par la lumière qui brille continuellement comme un chandelier très brillant dans son cœur ou comme un cercle de lumière autour de sa tête ou encore comme un mur de feu tout autour de lui. Quand un chrétien se déplace, nous voyons plusieurs anges autour de lui.

L'un à sa gauche, l'autre à sa droite, l'un derrière lui. A cause de cela, il nous est impossible de nous approcher de lui. Le seul moyen de pouvoir le faire est de pousser ce chrétien à tomber dans le péché, ce qui ouvre une porte par laquelle nous pouvons entrer. Lorsqu'un chrétien conduit une voiture et que nous voulons lui faire du mal, nous voyons qu'il n'est jamais seul dans la voiture. Il y a toujours un ange à côté de lui ". Il est écrit : " Que mille tombent à ton côté et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint " ( Psaumes 91/7). " Il y avait un pasteur rempli du Saint Esprit. Lorsqu'il se met à genoux pour prier, cela semait la confusion dans le camp ennemi sorcier ou autre.
Pour causer sa perte nous avons envoyé des filles vers lui. Cet homme accepta même de les nourrir mais refusa de se laisser entraîner dans le péché. Elles firent tout ce qu'elles pouvaient, mais elles ne réussirent point. En conséquence, ces filles furent mises à mort à cause de leur échec. Je me suis transformé alors en femme. Je suis allé le voir et par toutes sortes de paroles, j'ai tenté de le séduire, mais il fut inflexible. C'en fut trop pour moi et je décidai de le tuer physiquement. Un jour, ce pasteur alla au marché de la rue d'Oduekpe ( c'est au Nigeria).

Je le suivais de près et lorsqu'il se baissa pour acheter certains produits, par la puissance de ma volonté, je fis dévier un camion chargé de fûts d'huile et le fis pénétrer dans le marché ou cet homme se trouvait. Le camion heurta le poteau d'une ligne électrique à haute tension et se renversa juste dans le marché tuant de nombreuses personnes, mais le pasteur échappa à la mort. Un autre jour, je le vis marcher en direction de la ville de N'kpor.
A nouveau, par ma volonté, je dirigeai contre lui, pour le tuer, un camion de l'armée chargé d'ignames qui passait sur la route. Le camion s'engagea tout droit dans la rue du nouveau cimetière, tuant de nombreuses personnes, mais le pasteur fut de nouveau épargné. Après cette seconde tentative, nous l'abandonnâmes. Il est toujours en vie ". Il est écrit : "Au nom de Jésus-Christ, tout genoux fléchit dans les cieux, sur la terre et sous la terre" ( Philippiens 2/10). Il raconte le cas d'un autre pasteur d'une église à Ebuhe Mea qu'il voulait supprimer alors que celui-ci s'en allait à pied quelque part. Il dit : " Je commandai à la pluie de tomber et le tonnerre de gronder. Tous les arbres commencèrent à perdre leurs branches. Et ce pasteur se mit à chanter une chanson qui dit : " au nom de Jésus, tout genou fléchira ! ".

Comme il continuait de chanter ce cantique, la pluie cessa, le tonnerre s'arrêta et deux anges apparurent aussitôt, l'un à sa droite et l'autre à sa gauche, une épée flamboyante à la main. Leurs yeux et leurs épées étaient comme des flammes de feu. Puis un vent puissant se mit à souffler et m'emporta… ". A cause d'un chrétien, le diable peut décider de détruire plusieurs personnes pensant qu'il pourra le tuer, mais il échoue toujours. Ces choses sont arrivées à beaucopl plusieurs chrétiens sans qu'ils le sachent. Leur Dieu les a toujours protégés et délivrés. Le problème est que le diable n'abandonne pas. Il pense toujours qu'il pourra peut-être réussir un jour, mais il ne réussit jamais tant que le chrétien marche dans l'amour de Dieu et demeure en lui et tant qu'il ne se laisse pas emporter dans les affaires de cette vie. Le diable ne peut jamais réussir quels que soient sa violence et ses efforts.

Seul l'incrédule ou le pécheur est à sa merci et lui appartient Jésus dit à ses vrais disciples, les chrétiens véritables, " … rien ne pourra vous nuire " ( Luc 10/19). Il y avait un jeune chrétien qui aimait rendre témoignage de sa conversion et de sa délivrance. Il faisait beaucoup de mal dans le monde spirituel ( sorcier, mystique et autres), à cause de cela, j'ai décidé de m'occuper de lui. Un jour, il était monté dans un autocar de luxe à destination de Lagos. Il se rendait à une réunion où il devrait donner son témoignage. Alors quand l'autocar roulait à grande vitesse, j'ai exercé ma volonté pour le faire sortir de la route. C'est ce qui se produisit. L'autocar s'écrasa contre un arbre. Tous les passagers moururent, à l'exception de ce jeune converti.

Ce fut réellement miraculeux parce qu'il sortit du véhicule par le coffre et se mit à crier : " je n'ai rien, je n'ai rien ! ". Nous voulions l'empêcher de témoigner, mais nous avons échoué. " Vous êtes la prunelle de mes yeux " dit Dieu. Il y avait un jeune chrétien, il était très zélé et commença à distribuer des traités évangéliques à l'intérieur du bus. Lorsqu'il me tendit un traité, je le refusai. Alors il entreprit de me prêcher l'évangile. Il commençait à me déranger, aussi je le frappai avec l'anneau que je portais au doigt dans l'intention de le tuer. Il cria : " le sang de Jésus ! ". Immédiatement il y eu un éclair, du tonnerre et un ange apparut et un vent puissant me poussa avec une grande force hors du bus…
( on devait avoir remarqué ma disparition du bus).



Chantal : je venais de me convertir à Jésus-Christ et je me rendis au village. Dès que j'arrivai, je tombai malade et je sus qu'il s'agissait d'une attaque. Je me mis à prier mais la maladie persistait. Un jour, je fis un songe et je vis ma tante qui entra dans ma chambre avec des hommes, et dans le songe elle dit à ces hommes : " je vous avais dit depuis longtemps de tuer cette fille, vous m'avez dit d'attendre. Maintenant elle est entrée dans leur église, on ne peut plus rien ". Et le groupe sortit. Je me réveillai. Lorsque je me mis à genou pour prier, dès que je fermai les yeux, je vis ma tante qui soufflait une poudre blanche dans ma direction et je perdis toute force, et je ne pouvais prier. Je tentai plusieurs fois sans avoir la force de prier car la fatigue et le sommeil me prenaient. Je décidai alors de faire un jeûne de trois (3) jours et trois (3) nuits, sans boire ni manger, de jour et de nuit. Le 3ème jour, ma tante disait que des gens la frappent sans que nous ne les voyions. Vers le soir, elle a étendu une natte près de la maison, elle s'est couchée dessus, et elle est morte.


COMMENT FAIRE POUR NE JAMAIS ECHOUER

Eu égard à ces témoignages actuels et bibliques de ce que Jésus fait pour les hommes, pour être guéri ou délivré ou pour tout autre résultat, toute autre solution recherchée et le salut, fait ceci :

1-Accepte Jésus-Christ comme ton sauveur. Dis par exemple " Seigneur Jésus, je t'accepte comme mon sauveur…. "

2-Repens-toi en confessant tous tes péchés à Dieu au nom de Jésus-Christ. Par exemple,confesse-toi en ces termes : " Seigneur Jésus, pardonne-moi tous mes péchés, de sexualité avant mariage et hors mariage, de masturbation , de vol…, car dans ma vie, j'ai péché, j'ai volé, j'ai menti, j'ai consulté les féticheurs… " (Cite tous les péchés que tu as une fois commis, et demande pardon à Jésus).

3-Demande à Jésus de te guérir ou de résoudre le problème que tu as. Exemple,supplie Jésus en disant : " Seigneur Jésus, je te prie de me guérir, de me délivrer de la maladie, de la douleur, du chômage, de la dette… "

4-Chasse au nom de Jésus-Christ les démons du mal dont tu souffres ou des péchés que tu as commis. Exemple, adresse-toi fermement aux esprits : " Vous les démons de maladie, d'envoûtement, de sorcellerie, de chômage, d'appauvrissement, de sexualité hors mariage… Sortez de ma vie au nom de Jésus, vous êtes vaincus au nom de Jésus… ( tu dois prier souvent aussi longtemps que tu peux et chasser les démons chaque fois).

5-Crois que tu es guéri ou que tu es exaucé et remercie Jésus-Christ de t'avoir guéri, car Jésus dit : "Tout ce que vous demanderez en mon nom , croyez que vous l'avez reçu et vous le verrez s'accomplir". Exemple, dis : " Je te remercie Seigneur Jésus de m'avoir guéri, d'avoir résolu mon problème, merci Seigneur Jésus-Christ ".

6-Maintenant entreprends les démarches physiques de la solution que tu recherches, si c'est un emploi, va déposer les demandes d'emplois, si c'est pour la guérison, qu'un vrai pasteur ou un vrai chrétien t'impose les mains et prie pour toi et chasse les démons au nom de Jésus-Christ, si c'est pour une réconciliation, rencontre la personne ou l'autorité concernée.

7-Fais un jeûne si tu trouves sérieux le sujet ou le problème que tu as, surtout que le Seigneur Jésus dit qu'il y a des démons qui ne sortent de l'homme que par le jeûne et la prière, et donc des problèmes qui ne sont résolus, que par le jeûne et la prière au nom de Jésus-Christ. Le jeûne de trois (3) jours, sans boire ni manger de jour et de nuit 24h sur 24 est biblique et très efficace. Mais tu es libre du nombre de jours de ton jeûne qui peut aller de un à quarante (40) jours, et prie sans cesse. Tu peux faire trois (3) jours sans manger ni boire de jour et de nuit si le sujet est important et qu'on t'impose les mains et qu'on prie pour toi. Si cela persiste tu peux faire une autre fois un jeûne plus long en buvant après les 3 premiers jours mais sans manger de jour et de nuit selon le nombre de jours que tu as choisi et que les chrétiens prient pour toi. Voir les exemples bibliques : Esther etc.

8-Prie sans cesse, persévère dans la prière, réveille-toi un peu tôt tous les matins et prie au moins pendant une heure sans t'arrêter et chasse les démons comme au point 4. Fais de même tous les soirs avant de te coucher. Demande chaque fois dans tes prières le Saint-Esprit à Dieu au nom de Jésus-Christ et les qualités telles que : la bonté, la joie, l'amour, la patience, la tempérance, la douceur, etc. Abandonne tout défaut, toute rancune, tout mauvais caractère, toute haine envers quiconque.

9-Maintenant abandonne tout péché et vis sans péchés et sois plein de bonté, même envers tes ennemis, sois sans défaut, ne fais et ne pense aucun mal. Abandonne tout péché, (péché sexuel, masturbation, sexualité hors mariage, fétichisme occultisme, autre religion, autre croyance, autre conception allant contre les écrits bibliques), y compris les musiques mondaines, les danses de péchés, les haines politiques, les pensées et autres choses opposées à la parole de Dieu…

10-Lis toute la Bible, de préférence en commençant par le Nouveau Testament, du début à la fin, sans sauter de page pour savoir tout savoir et ne pas être trompé. Lis ensuite, l'Ancien Testament. Pour connaître les choses à faire ou à ne pas faire, et toute la parole de Dieu, lis ou écoute aussi les témoignages actuels de ce que Jésus a fait pour des hommes dans le domaine de la guérison, de la délivrance, de la protection, de la puissance, de la réussite, de l'emploi, du mariage et autres. Lis ou écoute aussi les prédications qui ont eu lieu avant ta conversion ou en ton absence, sache ce que dit la Bible du début à la fin, documente-toi, rattrape le temps perdu pour avoir le même niveau que ceux que tu as trouvé dans la conversion et même, fais mieux.-Invite tout le monde, les parents, les non chrétiens à Jésus-Christ, à l'église par les témoignages et autres stratégies. Ne sois pas indifférent de leur non conversion, leurs péchés, leurs problèmes, leur perdition vis à vis de la vie éternelle… Evangélise en invitant à Jésus-Christ, à l'église tous les membres de ta famille, tes voisins, tes collègues, et toute personne…

11-Préoccupe toi des choses de Dieu : conversion des âmes, abandon du péché, amour de tout homme et bonté envers eux pour leur conversion, sois parfait et sois très actif pour Dieu et pour toi-même dans l'évangélisation, et dans le travail, la créativité et la recherche de travail. Sois donc actif, créatif pour le travail spirituel et matériel, économique sans jamais préférer le travail du monde au travail de Dieu et sans jamais tomber dans l'amour de l'argent et des richesses de ce monde, si ce n'est le besoin d'argent pour la vie essentielle par rapport à tout ce qui est utile et pour le financement de l'oeuvre de Dieu. Alors Dieu te bénira énormément et rien ne te manquera et nul ne te vaincra tant que tu continues.

12-Vis pour Jésus-Christ et pour son évangile dans le monde et sois sûr que rien ne te manquera et personne ne pourra te vaincre, sauf si tu pèches et vis dans le péché. Repens-toi donc immédiatement de tout péché dès tu l'as commis par inadvertance, mais ne pèche jamais volontairement, quiconque pèche est du diable, a dit le Seigneur Jésus. Et Dieu n'exauce pas le pécheur.

13-Ne doute jamais ni ne crains rien. S'il t'arrivait de douter et de craindre dis ceci : "Toi esprit de doute et de crainte, tu es vaincu au nom de Jésus, sors de ma vie, et ne reviens plus, tu n'as aucun pouvoir... Je sais que Jésus-Christ m'a exaucé…"

14-Demandez toutes choses au Père au nom de Jésus. Jésus dit ; " Tout ce que vous demanderez en mon nom, croyez que vous l'avez reçu et vous le verrez s'accomplir " ; et il dit : ''tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre''. Ne crains rien... Fais connaître seulement tes besoins à Jésus-Christ.

15-Soutiens et finance l'œuvre de Dieu dans la dîme et les offrandes et les dons volontaires selon les besoins de l'église et de l'oeuvre. Si tu veux être béni matériellement, sois en règle sur la dîme et l'offrande volontaire mais digne et de valeur pour le soutien de l'oeuvre de Dieu et l'évangélisation mondiale, et non superflu.



LES ACTES MATERIELS A POSER

COMMENT OBTENIR UN EMPLOI


D'abord, fais tout ce que nous avons dit concernant la conversion à Jésus-Christ et la délivrance. En effet, il te faut d'abord être délivré des maux, des malédictions, des esprits d'échecs, d'insuccès, d'appauvrissement, de ruines et de dettes ou autres blocages liés à la sorcellerie, l'envoûtement , les malédictions, les esprits, avant de chercher l'emploi ou de monter l'affaire. Ensuite, concernant les actes physiques à poser fais ce qui suit :
Fais les démarches de l'emploi que tu recherches de la façon suivante, si tu sais que ta vie est en règle avec Jésus-Christ, c'est-à-dire la Parole de Dieu : foi, sainteté, évangélisation, dîme et offrande, amour du prochain, prière, jeûne nécessaire, combat spirituel.

Cas des demandes d'emplois salariés ou rémunérés ou comment obtenir un emploi de façon sûre

Enseignement :

- Sois d'abord formé dans un domaine d'emploi ou d'activité ou suis une formation auprès de quelqu'un qui exerce déjà le métier que tu recherches. Si tu veux te faire employer, fais des demandes dans ta commune, dans ta ville, puis en dehors de ta ville, dans ton pays tant dans la fonction publique que dans le privé et chez les particuliers par rapport à ta formation.

- Fais autant de demandes qu'il y a de lieux dans le privé et chez les particuliers. Pour ce qui concerne la fonction publique, dépose ta demande dans les lieux indiqués et présente-toi à tous les concours de ta formation publique ; s'il y a 100 lieux dans le privé ou chez les particuliers, exemple : 100 pharmacies dans ta ville, fais 100 demandes, soit 10 demandes par jour et dépose ces demandes au fur et à mesure que tu les fais, jusqu'à ce que les 100 pharmacies de ta ville soient cernées, n'oublie aucune ; c'est-à-dire, aucun lieu d'emploi ou tu peux être pris ( Mathieu 7/7) "…" .
- Après cela, tu peux aussi faire les demandes pour les pharmacies qui sont dans les autres villes en dehors de ta ville de résidence, cherche le transport pour aller déposer tes demandes dans les autres villes après tous les quartiers de ta ville, ou bien, expédie ces lettres de demandes, ou fais les transmettre par une tierce personne qui va dans la ville, par les gares ou par coïncidence, ou par envoi.
Une chose est sûre, tu ne dois pas arrêter de déposer tes demandes en d'autres lieux ou tu dois repasser souvent pour les résultats et les négociations même si les personnes des lieux sont hésitantes ou refusent. Au fur et à mesure que tu découvres de nouveaux lieux, tu y déposes ou tu y fais déposer une demande, de même qu'au fur et à mesure que tu vois de nouvelles personnes qui vont dans les lieux où tu ne peux pas te rendre sur le champ, tu leur donnes la commission pour la transmission de ta demande là ou il faut.
- Il faut, au fur et à mesure que tu déposes les demandes, rencontrer ensuite les décideurs, les vrais patrons des différents lieux et lier amitié ou vous familiariser sans pécher.

- Si un responsable refuse, garde de bonnes relations avec lui en lui disant que tu passeras souvent jusqu'à ce qu'il y ait possibilité d'être pris ; ou repasse selon sa date des recrutements. Ne parts jamais de chez lui, déçu, fâché ou furieux. Considère cela comme un rendez-vous, même si tu sais que tu vas voir ailleurs. Tu dois lui laisser ton contact ou prendre le sien et repasser selon la date qu'il t'a indiqué. Garde le contact mais n'attends pas, va voir ailleurs en revenant de temps en temps. Fais les deux. Tu auras l'emploi. N'oublie pas la foi, la sainteté, la prière, l'évangélisation, le jeûne, et enfin les démarches quantitatives et totales comme décrites ci-dessus.

Cas de travail bénévole en attendant l'emploi rémunéré ou cas d'assistance gratuite dans une activité d'autrui, ou comment se faire embaucher par amitié ou s'occuper utilement.


Enseignement

Si tu as déposé les demandes partout et tu as rencontré chaque responsable des lieux et que tu n'as pas encore été embauché, et pendant que tu te prépares à tous les concours, au lieu de rester à ne rien faire, choisis l'un des lieux et rencontre le responsable et dis-lui, qu'en attendant que tu sois un jour pris ou rémunéré chez lui ou ailleurs, tu es prêt à travailler à titre bénévole, c'est-à-dire gratuit, et à lui être utile dans d'autres domaines tels que la publicité, démarches, ou autres selon un poste utile créable pour la dynamique de l'activité, insiste pour ton service gratuit. De préférence, choisis pour le travail gratuit ou provisoire le lieu de travail qui ne coûte rien en transport. Dès qu'il te prend, sois très compétent ou imaginatif et rends lui compte souvent de tes activités et fais des propositions pour des résultats plus favorables. Sois persévérant et patient, mais garde l'œil sur les autres lieux où tu as déposé les demandes et dont tu attends les résultats. Prie que Dieu fasse prospérer l'entreprise et qu'il touche le cœur du responsable et que celui-ci te soutienne. Il le fera , et même fera des choses plus inattendues. S'il ne t'a pas encore donné ce que tu cherches et que tu es appelé ailleurs, informe-le avant de partir.

Tu seras plus performant par l'expérience acquise chez lui. Si tu es dynamique, ennemi de toute cupidité, que tu crains Dieu, personne ne se passera de toi. Note aussi qu'aider gratuitement une personne dans son activité en attendant les résultats de tes demandes est une marque de bonté que Dieu te demande si tu veux qu'on soit bon en vers toi, et aussi cela t'évite d'errer. Ne reste jamais sans rien faire matériellement, et évangélise sans cesse où tu es, et ceci avec de bonnes méthodes. La recherche d'emploi ou de réussite doit toujours aller avec la sainteté, la bonté et l'évangélisation sans cesse. Dieu peut à cause de toi, à l'exemple de Joseph dans la bible, bénir ce lieu où tu travailles gratuitement avec dynamisme et tu peux y être employé et rémunéré et même nommé et devenir dirigeant. Ta bonté, ton amour envers le responsable du lieu doivent être indiscutables, de même que les services extérieurs que tu lui rends par tes idées et ta disponibilité en tout domaine pour l'existence et la rentabilité de l'entreprise.

Cas de propositions de ton idée et de tes services à une personne ayant des moyens ou comment se faire recruter rapidement.


Enseignement

A supposer que tu veuilles créer une entreprise ou une activité très rentable mais que tu n'as pas de moyen financier, ni d'emploi, ni d'aide pour la réaliser, fais une liste de personnes que tu connais et qui te sont un peu proches et qui ont suffisamment les moyens pour cette activité. Rencontre ces personnes l'une après l'autre tant que tu n'as pas de résultat favorable chez les premiers. Suggère à chaque personne de créer cette activité afin que tu la fasses fonctionner pour elle, moyennant rémunération.

Cette proposition que tu lui fais est une amitié que tu te fais ainsi. Il aura ta confiance. Ainsi au lieu d'attendre en vain des financiers pendant des années à ne rien faire, ou attendre de l'argent personnel qui tarde à venir, parce que tu ne trouves pas de financier, tes idées et tes services proposés à celui qui en a les moyens te donne ainsi un emploi rémunéré même si l'entreprise n'est pas à toi.

Quitte à toi de faire des économies pour monter ta boîte, si possible en son temps, mais sans nuire à ton employeur. Il faut donc d'abord faire une enquête sur une chose qui marche de façon indiscutable et sa méthode de la faire marcher, son prix , son genre, sa qualité, sa publicité, sa distribution, son type d'employés et autres, même si tu n'as pas d'argent, et propose cette activité de préférence à quelqu'un qui est converti, car c'est pour Dieu qu'il travaille, et propose-lui tes services si tu vois que tu n'as pas le financement ou qu'il ne veut pas t'en donner. Ton argent, ce sont tes idées et ta bonté, ton non-égoïsme et ta non méchanceté, alors tu ne chômeras pas et tu verras l'argent, car chaque homme salarié ou ayant quelques moyens est un chef d'entreprise qui s'ignore et se découvre par toi. Il y a donc de l'emploi pour tous. C'est ce que Dieu appelle: il n' y avait pas d'indigent. Moïse a travaillé pour Jéthro, Jacob pour Laban, Joseph pour Pharaon en proposant gratuitement leur service pour ne pas connaître de chinage.


COMMENT REUSSIR A UN EXAMEN ET CONCOURS


- Aie tous les cours sur lesquels porteront les épreuves

- Apprends tout le contenu de tous les cours même par cœur pour ce qui mérite d'être appris par cœur.

- Sois capable de répondre à toutes les questions qui peuvent être posées sur chaque point des cours et par rapport auxquelles les cours représentent les réponses.

- Traite tous les exercices ou tous les sujets donnés par rapport à chaque leçon, et vérifie si tes résultats ou tes réponses correspondent aux solutions ou réponses de corrections données

- Aie donc un livre des sujets ou des exercices et leurs corrections pour traiter chaque sujet sans regarder au préalable la solution.

- Aie les épreuves de l'examen et du concours des années précédentes, surtout les 2 ou 3 dernières années, et traite-les, et vois les corrections.

- Ne va pas à l'examen sans rien savoir sur ces choses et sans t'être exercer, ou sans savoir sur quoi porte l'épreuve

- Après bonne conversion et bonne délivrance, fais un jeûne uniquement pour l'examen ou le concours de deux (2) à trois (3) jours à sec, si tu peux ou davantage, pour demander à Jésus-Christ de t'aider à réussir à cet examen ou à ce concours en te donnant tous les documents et les cours sur lesquels porteront les épreuves, en te les faisant retenir par cœur par une bonne mémoire ; en t'inspirant ce qu'écrire selon la question, en te faisant dire mieux que tes concurrents pour figurer dans la liste des admis ; de rendre les correcteurs favorables à ce que tu as écrit sans qu'une mauvaise pensée ne les prenne ; de faire que personne ne prenne ta place d'admis à l'examen ou au concours vu la malhonnêteté, qu'il y a dans la plupart des concours et qui consiste à écarter des admis pour des candidats admis d'office de façon malhonnête, par la complicité ou corruption de ceux qui déclarent les admis.

- Prends au sérieux les révélations de songes, les conseils des professeurs et de ceux qui y ont réussi, etc.

- Avant chaque épreuve et à tout moment de trou de mémoire, il faut prier pendant l'examen ou le concours et demander à Jésus-Christ de t'aider dans ce que tu dois faire ou écrire ; il le fera ; mais sois d'abord un bon chrétien : croyant en Jésus-Christ comme sauveur, ayant abandonné tout péché, évangélisant et invitant tous les hommes à Jésus-Christ, en règle sur la dîme et l'offrande de tout ce que tu reçois même comme cadeau, cela ne t'appauvrira pas , bien au contraire.

- Dieu peut même te montrer en songe, ou sur le conseil d'un homme parlant de sa part ou par inspiration les cours nécessaires au concours.

- Si vous le pouvez, recensez les concours qui sont à votre niveau et en dessous et soyez candidats à tous les concours et examens de l'année de votre pays dont vous pouvez maîtriser les épreuves dans la même année. Vous aurez un emploi et vous pourrez continuer vos études et présenter des concours de niveau plus élevé.

- Soyez candidat aux concours de votre niveau et de niveau inférieur.

- L'échec à un examen n'est pas dû au fait que Dieu n'est pas puissant, mais peut être dû à des éléments que nous avons cités et qui vous ont manqués par rapport aux autres candidats certainement plus brillants que vous, ou qui se sont mieux préparés ou qui collaient mieux avec les épreuves ou ceux qui ont été retenus d'office du fait d'être des protégés des organisateurs, des décideurs et autres intervenants.

- Mais Dieu te donnera un emploi plus rentable avec de plus grandes richesses si tu demeures en Jésus-Christ et si tu fais sa volonté. Il te donnera des postes d'activité qu'il te faudra assumer avec dynamisme, même si tu travailles sous l'autorité d'une personne, et il te donnera à être propriétaire de la même activité, et ou de créer bien d'autres activités que lui même t'enverra ou t'inspirera et dont il te donnera les moyens.

- D'emblée, pendant tes examens et concours, cherche des emplois de ton niveau que tu peux faire, et crée parallèlement des activités commerciales, fut-il par personne interposée. Et entreprends tout ce qui te vient à l'esprit, comme le dit Dieu dans la Bible, dans Ecclésiaste Chapitre 11.

COMMENT REUSSIR UNE ENTREPRISE


CAS DE FINANCEMENT DE VOTRE PROPRE ACTIVITE. COMMENT FAIRE ¨POUR NE JAMAIS ECHOUER DANS UNE ENTREPRISE. EN BREF PAR EXPERIENCE. OKOU DJEDJE


1-Le choix de l'activité : L'activité doit être d'un besoin massif de la population, elle doit être quelque chose dont les hommes ont besoin, quelque chose de très demandée et très consommée par la population. Ne montez pas une affaire dont les hommes n'ont pas tellement besoin. Il faut choisir ce qui marche déjà ou ce dont les hommes ont besoin.

2 - Sa qualité : ce que tu vends ou proposes doit être de bonne qualité et bien présenté, ça compte.

3 - Son lieu : l'activité doit être bien située en pleine population ou dans un lieu commercial de grande fréquentation ou au centre de la ville, de la commune ou au quartier, facilement indicable et accessible à tous.

4 - Le prix : il doit être le plus bas ou l'un des plus bas de la place.

5 - La publicité ou l'information : il faut une forte publicité de la chose dans tout l'entourage ou dans toute la ville, tout le monde doit savoir où la trouver et tu dois aller vers la population pour une forte information ou présentation et des modalités éventuelles de paiement.

6 - La dîme : La dîme de tout revenu doit être consacré à Dieu, en la donnant dans l'église. La dîme c'est le 1/10 de ce que tu gagnes, elle doit être remise à l'église, en plus des offrandes volontaires, en vue du soutien de l'œuvre de Dieu. Cela apportera une forte bénédiction en clientèle et en protection de l'entreprise contre toute concurrence, tout ennemi tous maux. Sache que lorsque tu acceptes Jésus-Christ, tu es déjà consacré à Dieu et tout ce que tu as est pour l'œuvre de Dieu, bien sûr si tu aimes Dieu. Il ne s'agit pas de se ruiner mais il ne s'agit pas non plus d'être avare, si tu veux être béni. Donne la dîme et l'offrande sans jamais tromper Dieu comme il est écrit dans la Bible dans Malachie 3 / 7 à 12

7- La multiplication: l'entreprise doit être représentée ou multipliée dans toutes les communes ou quartiers ou dans tout le pays, ou tous les espaces au fur et à mesure que cela réussit dans les premiers lieux...

8- La consécration de l'entreprise à DIEU

Lire les autres ouvrages de l'auteur.

WWW.OKOUDJEDJE.COM
CD et Cassettes disponibles
Tel: 00 225 05 06 71 70 ---- 00 225 22 41 86 41




Regresar al contenido | Regresar al menú principal